Accès rapide :

Deux mythes à propos de l’économie française

Mythe numéro 1 :
« La France est la neuvième économie mondiale » - Editorial, The Times, 19 août 2013
Mythe numéro 2 :
« La France est un cas désespéré ; elle est endettée, surtaxée, excessivement réglementée, c’est un panier percé, elle est mal gouvernée et a un besoin urgent d’une réforme globale » Simon Heffer, Daily Mail, 23 novembre 2012.

Les deux affirmations ci-dessus ont l’air diamétralement opposées – l’une utilise la grandiloquence et l’hyperbole du mensonge, alors que l’autre prend le ton mesuré des faits – mais elles ont un point commun : ce sont des mythes.

En réalité, la France est la cinquième économie mondiale. Ses infrastructures, ses opportunités d’investissement, son innovation numérique et ses stratégies verte et de recherche garantissent la position du pays au premier plan de la scène économique mondiale. La semaine dernière, on a annoncé un accord historique entre EDF et le gouvernement du Royaume-Uni qui verra le groupe énergétique français fournir 7 % de l’électricité britannique lorsqu’elle fonctionnera à pleine capacité. Et en juin cette année, Easyjet a choisi Airbus, le constructeur aéronautique européen d’origine française pour renflouer sa flotte et fournir 135 nouveaux avions.

Quant aux réformes, le gouvernement français a récemment mis en place une série de mesures courageuses pour renforcer encore notre compétitivité, parmi lesquelles 20 milliards d’euros d’allègements fiscaux et des nouvelles lois progressistes sur la flexibilité du marché du travail.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014