Accès rapide :

Des financements sur mesure avec la Banque publique d’investissement

La Banque Publique d’Investissement

Le gouvernement français a créé une Banque Publique d’Investissement (BPI) qui offre aux entreprises, notamment aux PME et aux sociétés de capitalisation moyenne, un service de financement sur mesure avec une gamme plus importante d’instruments financiers et de conseils, pour soutenir les entreprises à tous les stades de leur développement.

La BPI inclut le Fonds d’investissement stratégique créé en 2008, OSEO, un fonds pour le développement de petites entreprises mis en place en 2005 et la branche de crédit aux entreprises de la Caisse des Dépôts et Consignations.

Elle bénéficie de 20 milliards d’euros de capital, ce qui lui donne 20 milliards d’euros de capacité de prêt, auxquels s’ajoutent 12 milliards d’euros supplémentaires pour les garanties de crédit et 10 milliards d’euros pour les investissements en actions.

Son capital est deux fois plus important que celui du Fonds d’Investissement StratégiqueLes dirigeants syndicaux sont membres du Comité d’orientation nationale de la BPI avec le patronat pour proposer des nouveaux domaines d’investissement dans les entreprises moyennes.

Les missions de la BPI

La BPI a trois principales missions :

  • atténuer l’effet des défaillances du marché qui handicapent les financements des entreprises, particulièrement des PME ;
  • investir dans les secteurs stratégiques émergents, comme l’introduction de technologies numériques, vertes et efficaces dans les entreprises sociales et l’industrie ;
  • devenir un levier financier puissant pour développer les régions françaises.

LA BPI recherche également la simplicité et l’efficacité à trois égards :

  • des portails uniques pour le financement public dédié aux PME et aux acteurs des entreprises sociales, pour faciliter leurs programmes de développement et leur accès au financement ;
  • une nouvelle organisation du financement public des entreprises avec au moins deux fonctions : des transactions sur les fonds propres et des prêts et garanties pour les PME ;
  • la création d’une structure-cadre qui donne à l’Etat une nouvelle aptitude de gestion. Cet organisme doit déterminer les grandes orientations stratégiques du groupe, offrir à chaque région un partenariat qui présente ses priorités et garantit la cohérence des produits proposés.

L’innovation avec OSEO

Depuis le janvier 2013, une garantie gouvernementale, mise en place par la Banque Publique d’Investissement distribue des financements aux PME grâce à OSEO, la branche « innovation » de la BPI. OSEO a accordé 500 millions d’euros de financement pour l’innovation en 2013 ,. OSEO offre une gamme de financement direct comme les prêts sans intérêts, d’avances remboursables et de subventions pour des projets innovateurs ; il s’agit du corps responsable de la mise en œuvre des projets structurants des pôles de compétitivité (PSPC).

Depuis février 2013, la BPI peut également pré-financer le crédit d’impôt pour la recherche et le développement : les PME n’ont désormais plus à attendre un an avant de recevoir cette aide. Les paiements initiaux amélioreront la trésorerie des PME innovantes.
La BPI a également lancé un nouveau Prêt pour l’Innovation pour financer les innovations dans l’industrie et le commerce.

Avec ses 90 fonds régionaux et ses 38 établissements régionaux, la BPI prend déjà 90 % des décisions de financements locaux et de crédit.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014