Accès rapide :

Déclaration conjointe sur la coopération multinationale sur le développement de combustibles à base d’uranium faiblement enrichi à haute densité (25 mars 2014)

Allemagne, Belgique, États-Unis d’Amérique, France et République de Corée

L’Allemagne, la Belgique, les Etats-Unis, la France et la République de Corée, les parties à la présente déclaration conjointe, reconnaissent que l’objectif ultime de la sécurité nucléaire est renforcé en minimisant l’uranium hautement enrichi (UHE) dans les usages civils, ce qui est affirmé dans les communiqués des Sommets de Washington et de Séoul et ce qui est aussi un enjeu important à l’ordre du jour du Sommet sur la sécurité nucléaire de 2014.

Dans la continuité de la déclaration conjointe sur la coopération quadrilatérale sur la production de combustibles à base d’uranium faiblement enrichi à haute densité, adoptée à Séoul, les quatre parties originaires ainsi que l’Allemagne travaillent ensemble à développer et qualifier de nouveaux combustibles à base d’uranium faiblement enrichi à haute densité comme l’un des aspects d’un effort visant à convertir les réacteurs de recherche utilisant des combustible à l’UHE vers des combustibles à l’UFE.

Les réacteurs de recherche à haute performance utilisent des quantités significatives d’UHE chaque année et leur fonctionnement nécessite des combustibles uniques et complexes. Les cinq parties mettent en commun leur expertise et leurs ressources pour développer, qualifier et fabriquer de nouveaux combustibles utilisant de l’UFE à haute densité avec l’objectif ultime de convertir les derniers réacteurs de recherche à haute performance dans le monde pour qu’ils puissent fonctionner avec ces combustibles lorsque cela sera techniquement et économiquement réalisable.

Les parties concentrent leurs efforts sur l’uranium molybdène (UMo), aussi bien comme combustible monolithique sous forme de feuille que comme poudre d’UMo dispersée dans une matrice d’aluminium. Au cours des dernières années les parties se sont concentrées sur des aspects techniques spécifiques bien que non-exclusifs. Les Européens (Allemagne, Belgique et France) ont produit et testé en réacteur et en grandeur nature des plaques de combustible basées sur la technologie de la poudre d’UMo enrobée. Les Etats-Unis ont produit et testé en réacteur et en grandeur nature des plaques de combustible basées sur la technologie de l’UMo monolithique enrobé. Comme indiqué dans la déclaration conjointe de 2012, la République de Corée a produit et rendu disponible aux parties des poudres d’UMo basées sur une technologie avancée d’atomisation, et à l’intention de continuer à produire et fournir de telles poudres d’UMo pour de futurs tests de qualification de nouveaux combustibles à dispersion de haute densité.

Nous exprimons notre confiance partagée en ce que cette coopération internationale entre l’Allemagne, la Belgique, les Etats-Unis, la France et la République de Corée visant à développer des combustibles à base d’UFE à haute densité, soit renforcée par une collaboration intensifiée et coordonnée qui contribuera directement à l’objectif ultime de minimiser l’UHE dans les usages civils. La coopération et le soutien de la communauté internationale sont essentiels pour rendre disponible un combustible UFE qui soit adapté aux réacteurs de recherche à haute performance, et nous acceptons de partager les bénéfices de toute technologie développée ensemble dans le cadre de cet effort conjoint selon des conditions qui seront arrêtées en temps opportun.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014