Accès rapide :

Cameroun

Les échanges commerciaux entre la France et le Cameroun en 2013

En 2013, le Cameroun apporte à la France un excédent bilatéral de 479,7 M EUR, en progression (5,5%) par rapport à celui de 2012 et correspondant à une augmentation simultanée des importations et des exportations françaises. Il reste le premier partenaire de la France en Afrique Centrale hors pétrole.
Juin 2014 © DG Trésor

Le commerce extérieur du Cameroun en 2013

Le déficit commercial camerounais connait en 2013 une baisse de 7,7 % mais demeure au-dessus de la barre des 1 000 Mds FCFA, à 1054 Mds (1,61 Md EUR). En valeur, les exportations (+2,2 %) comme les importations (-1,2 %) varient relativement peu, en ligne avec une croissance estimée par le FMI à 4,6 %, qui ne traduit pas un bouleversement du tissu économique.
Juin 2014 © DG Trésor

Les investissements directs étrangers au Cameroun

Les principaux secteurs d’exportation (pétrolier et agricole) sont historiquement, les principaux bénéficiaires des investissements directs étrangers au Cameroun. Toutefois, depuis 2000, l’on assiste à une diversification de ces investissements qui s’étendent désormais à d’autres secteurs d’activité. La France, premier investisseur au Cameroun, participe à ce nouvel élan, en privilégiant les services en plein essor. Les perspectives sont rassurantes notamment dans la filière gaz avec le projet de construction d’une usine de liquéfaction par GDF Suez pour un coût d’environ 5 Mds USD.

Les chiffres clés des échanges bilatéraux et dispositif de soutien aux entreprises françaises au Cameroun


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2015