Accès rapide :

Le réseau culturel français fête le cinéma (20-30.06.16)

Pour la première fois, l’Institut français, opérateur culturel du ministère des Affaires étrangères, s’associe cette année au Centre national du cinéma et de l’image animée pour étendre la fête du cinéma à l’international. Du 20 au 30 juin 2016, plus de 20 pays fêtent le cinéma dans le monde entier, en écho à la Fête du cinéma organisée en France du 26 au 29 juin par la Fédération nationale des cinémas français.

Des projections, animations et débats sont proposés par le réseau culturel (instituts français, services culturels des ambassades et alliances françaises), avec l’appui de l’Institut français-Paris qui accompagne la fête du cinéma en proposant trois programmes de films français : "Une sélection de films primés aux Césars", "Théma Jeunesse" et "Les 30 ans de la Fémis".

Au total, plus de 30 structures – de Barcelone à Jakarta, de Jérusalem à Rio de Janeiro – programment une cinquantaine de films français, récents ou de patrimoine.

Quelques temps forts de la programmation :

Sénégal : un événement au service de la reconquête du public

Alors que peu de salles de cinéma restent actives au Sénégal, l’Institut français de Dakar intensifie sa programmation, dans une salle numérisée avec l’aide du CNC. Les équipes partent à la reconquête d’un public bénéficiant de moins en moins d’infrastructures dans lesquelles accéder au cinéma.

Espagne : faire venir de grands noms du cinéma pour un échange privilégié avec le public

Quatre instituts français d’Espagne, Barcelone, Madrid (salles numérisés avec l’aide du CNC), Bilbao, et Séville, se mobilisent pour fêter le cinéma. Plusieurs grands noms du cinéma français sont présents pour présenter leurs films au public espagnol.

- À l’Institut français de Barcelone - Catherine Corsini est présente le 30 juin pour présenter son nouveau film La belle saison en compagnie de l’actrice Elisabeth Perez. Bertrand Tavernier, réalisateur, scénariste et producteur, figure incontournable du cinéma français, est venu échanger le 9 juin avec Esteve Riambau, directeur de la Filmoteca de Catalunya. Il s’agissait de donner un avant-goût à la rétrospective des œuvres du réalisateur, qui a lieu jusqu’au 14 juillet à la Filmoteca de Catalunya.

- À l’Institut français de Séville - Rithy Pahn est présent le 20 Juin pour son film Le papier ne peut pas envelopper la braise.

- À l’Institut français de Madrid - Olivier Ducastel et Jacques Martineau présentent Théo et Hugo dans le même bateau, le 3 juillet et Eric Besnard vient pour le film, Le goût des merveilles.

Jérusalem - Territoires palestiniens : une programmation entre deux territoires

Le réseau de l’Institut français de Jérusalem programme deux évènements afin de célébrer le cinéma avec le plus grand nombre. L’antenne de Naplouse convie le public palestinien à partager un Iftar (repas de la rupture du jeûne du Ramadan), avant d’assister à la projection du film Astérix et Obélix, Mission Cléopâtre. L’antenne de Jérusalem – Romain Gary propose à son public israélien le film Loin des Hommes. Le réseau de l’Institut français de Jérusalem comporte 5 antennes à Jérusalem et dans les Territoires palestiniens.

Irak : le cinéma se déplace dans les camps de réfugiés

L’Institut français d’Erbil s’associe au projet "les Écrans de la Paix" qui propose des projections dans les camps de réfugiés et déplacés au Kurdistan irakien, de Qushtapa, Bardarash et Ankawa. Des projections de films réalisés par les enfants de la région sont également organisées, dans les camps en parallèle d’une programmation jeunesse à l’Institut français d’Erbil.

Tunisie : le cinéma prend part aux célébrations du Ramadan

L’Institut français de Tunis fête le cinéma dans le cadre du festival "Les nuits ramadanesques", organisé dans les jardins du nouvel Institut français de Tunis du 15 au 30 juin. Dans ce cadre, l’Institut français de Tunis propose des projections de plein air, pour plusieurs d’entre elles couplées au spectacle vivant, ciné-concert, ciné-slam. L’Institut français organise aussi un atelier de maquillage, le 28 juin, avec Malik Sdiri, maquilleur professionnel de cinéma tunisien. Celui-ci anime un atelier pour 15 enfants, dont le thème est "le maquillage de cinéma c’est aussi celui qui salit, plus que celui qui embellit !".

- Pour voir le contenu des trois programmes thématiques proposés par l’Institut français

- Pour consulter le programme par pays

- Pour en savoir plus sur la numérisation des salles du réseau culturel

- Notre dossier sur le Festival de Cannes 2016


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016