Accès rapide :

Alerte à l’escroquerie : faux certificats d’authenticité et faux « laissez-passer ICOM-UNESCO » pour l’import-export de biens culturels (avril 14)

Communiqué conjoint UNESCO-ICOM

Alerte à l’escroquerie : Faux certificats d’authenticité et faux « laissez-passer ICOM-UNESCO » délivrés pour l’importation et l’exportation de biens culturels (Avril 2014)

Le ministère des Affaires étrangères appelle toutes les personnes se rendant dans la région d’Afrique de l’ouest et qui se livreraient à des transactions de biens culturels à la plus grande vigilance,en relayant le communiqué conjoint UNESCO-ICOM :

L’UNESCO et le Conseil international des musées (ICOM) sont victimes d’une escroquerie sur internet proposant de faux certificats d’authenticité et un faux « laissez-passer ICOM-UNESCO ».

Des sites frauduleux prétendent fournir des certificats d’authenticité permettant la libre importation et exportation de patrimoine culturel africain contre payement. Ces documents falsifiés affirment dispenser l’acheteur de l’obtention de tous autres documents tels que le titre de propriété, certificat, licence d’exportation, certificat d’expertise etc. Les sites frauduleux prétendent que les frais seront partagés entre l’UNESCO, l’ICOM, les musées nationaux et les ministères des Arts et de la Culture des Etats concernés, CELA EST INEXACT.

Collectionneurs d’art et touristes (notamment de la région d’Afrique de l’ouest) sont particulièrement victimes de l’escroquerie.

L’UNESCO et l’ICOM appellent à faire preuve de la plus grande vigilance dans toute transaction de biens culturels, en particulier d’art africain et d’archéologie.

Pour plus d’informations, merci de contacter :

Pour l’UNESCO : 1970convention [at] unesco.org

Pour l’ICOM : illicit.trafficking [at] icom.museum

Tél : +33 (0)1 47 34 05 00


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014