Accès rapide :

Cinéma

Le ministère des Affaires étrangères (MAE) mène une politique de promotion et de diffusion du cinéma français dans le monde afin de conforter la place de la France en tant que deuxième exportateur mondial de films.

Promotion du cinéma français

Ce soutien à l’exportation s’appuie sur un travail effectué en liaison étroite avec le réseau culturel français à l’étranger, les Instituts français, Alliances françaises et leurs établissements partenaires.

De façon complémentaire à Unifrance films, l’Institut français a pour mission de contribuer à la promotion des œuvres du patrimoine cinématographique français et à la diffusion non commerciale des œuvres de création récente.

De même, TV5Monde, au travers de sa forte programmation cinématographique française (près de 250 films diffusés par an sur ses antennes) et de son offre Internet VoD (vidéo à la demande) développée avec UniversCiné, est un outil majeur de promotion du cinéma français dans le monde.

Coopération cinématographique

La France conduit aussi une politique de coopération en matière de cinéma qui a notamment pour but de structurer la filière cinématographique des pays de la zone de solidarité prioritaire (ZSP), notamment en Afrique subsaharienne où l’impact de la mondialisation sur le paysage audiovisuel a été particulièrement brutal.

Le ministère des Affaires étrangères entend continuer à soutenir ce secteur qui présente un fort potentiel pour l’existence du continent sur la scène culturelle internationale et où la présence de la France est ancienne et appréciée. Il concentre son appui sur la formation avec :

  • l’aide aux Cinémas du monde(ex-Fonds Sud). Dans l’objectif de développer la collaboration avec les réalisateurs des pays du Sud et de favoriser la production de films à forte identité culturelle, le MAE et le ministère de la Culture et de la Communication ont mis en place dès 1984 un mécanisme interministériel d’aide sélectif à la production de longs métrages (Fonds Sud). Le Fonds est géré conjointement par le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et l’Institut français.
  • Pour en savoir plus : l’aide au Cinémas du monde sur le site internet du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC)

Illust: Rencontre de Wanuri, 121.6 ko, 450x301
Rencontre de Wanuri Kahiu, jeune réalisatrice du Kenya primée à Cannes en 2010,
et Charlotte Deflassieux-Viguier, attachée audiovisuelle régionale à Nairobi (Photo : MAE/F. de La Mure)

  • le Pavillon des Cinémas du monde (Festival de Cannes). L’Institut français organise chaque année pendant le festival de Cannes une opération de promotion des cinémas du Sud, en partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie, RFI, France 24, TV5Monde et CFI. Lieu de rencontre et de travail au sein du Village international, le Pavillon des Cinémas du monde accueille notamment une dizaine de jeunes réalisateurs et producteurs dans le cadre de la "fabrique des cinémas du monde", programme d’accompagnement professionnel et de développement de projets monté en étroite relation avec les attachés audiovisuels des pays d’Afrique, d’Asie, d’Amérique latine, du Proche et du Moyen-Orient, d’Europe centrale et orientale, auxquels il est destiné en priorité.
  • Pour en savoir plus : le site internet du Pavillon des Cinémas du monde
  • la cinémathèque Afrique a pour rôle la promotion des cinémas du continent africain. Elle assure la conservation et la diffusion du patrimoine cinématographique africain et conserve l’une des collections les plus complètes de films africains des années 1960 à nos jours.
  • Pour en savoir plus : la cinémathèque Afrique sur le site de l’Institut français

Pour en savoir plus :

Publications :

Le 66e Festival de Cannes - Le point sur… n° 80, juin 2013

Doc:Les contrats audiovisuels et cinématographiques, guide pratique à l’usage des professionnels africains , 2.2 Mo, 0x0
Les contrats audiovisuels et cinématographiques, guide pratique à l’usage des professionnels africains - (PDF, 2.2 Mo)
Doc:Le 65e festival de Cannes , 267.8 ko, 0x0
Le 65e festival de Cannes - (PDF, 267.8 ko)
Doc:La 23e édition du FESPACO (Ouagadougou, 23 février – 2 mars 2013) , 804.6 ko, 0x0
La 23e édition du FESPACO (Ouagadougou, 23 février – 2 mars 2013) - (PDF, 804.6 ko)

Mise à jour : 1er septembre 2012


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014