Accès rapide :

Arts de la scène

Les arts du cirque et spectacles de rue

La France est incontestablement novatrice dans le domaine des arts du cirque et a acquis en la matière une reconnaissance internationale.

Cette reconnaissance revient d’abord à la qualité et à l’inventivité de propositions des artistes de ce secteur, mais elle est également l’aboutissement d’une promotion active conduite par le réseau culturel français à l’étranger, avec le soutien de l’Institut français. La présence régulière de représentants du nouveau cirque à l’étranger a créé une demande de la part des professionnels ainsi que du public, notamment en Amérique du Sud.

C’est ainsi qu’est né à Buenos Aires en 2009 le Polo Circo (pôle cirque de Buenos Aires) dont l’ingénierie a été portée par les services de l’Institut français et de notre ambassade en Argentine, en partenariat avec de nombreuses collectivités territoriales qui ont facilité le déplacement d’une centaine d’artistes et professionnels français des arts du cirque.

Les spectacles de rue de compagnies telles que Royal de Luxe, La Machine ou le groupe F sont uniques, et se déclinent dans les célébrations les plus prestigieuses à travers le monde.

Comme pour le nouveau cirque, leur renommée internationale est le fruit du travail conduit, souvent sur plusieurs années, par le réseau culturel français avec ses partenaires étrangers.

A l’invitation de Michèle Bachelet, Présidente de la République du Chili, les marionnettes géantes de Royal de Luxe ont quant à elles rassemblé sur leur passage près de deux millions de personnes dans les rues de Santiago, pour l’ouverture des célébrations du bicentenaire de l’indépendance du pays en janvier 2010.

Illust: Arts du Cirque (...), 46.2 ko, 300x200
Arts du Cirque en Champagne : compagnie OFF -
les "Girafes". Photo : Philippe Cibille

Le théâtre

La percée à l’échelle internationale du théâtre contemporain français est soutenue par les initiatives du réseau culturel français et de l’Institut français : organisation de tournées, mise en œuvre de résidences et de coproductions avec des partenaires locaux ou de plateformes de présentation du théâtre français.

Ainsi, en 2012, l’Institut français a soutenu à la fois des tournées d’artistes comme celle de Philippe Quesne en Australie et en Europe et des tournées de compagnies telles que Les Sens des mots dans le monde entier.

De manière générale, les opérations soutenues par l’Institut français peuvent prendre la forme :

- de manifestations "exceptionnelles" portées par de grandes institutions telles que la Comédie française, les théâtres nationaux, ou par de grandes compagnies comme le Théâtre du Soleil ;

- de projets de formats divers autour de la création contemporaine et du renouveau artistique. En effet, les institutions étrangères les plus ouvertes aux œuvres françaises sont très souvent celles dont les programmations incitent à la recherche et à la découverte (les petites formes ou le théâtre visuel sont particulièrement sollicités) ;

Comme pour les autres champs artistiques (danse, musique et arts visuels), l’Institut français a conçu une plateforme de repérages et de promotion du théâtre français présentant la production actuelle : Focus théâtre. Ce rendez-vous a pour objectif de mobiliser des professionnels français et étrangers : il offre un cadre au réseau culturel pour organiser ses missions d’invitation de professionnels étrangers.

Illust: Une photo du spectac, 27.6 ko, 222x335
Une photo du spectacle de danse de la
compagnie DV8. Photo : Jiri Volek

La danse

La vivacité et la richesse de la scène chorégraphique française rendent la discipline très attractive à l’étranger depuis plus de 20 ans.

Par ailleurs, l’international représente un volet important du développement économique de nombreuses compagnies françaises, qui bénéficient d’une reconnaissance mondiale dans des registres esthétiques très divers.

Les tournées à l’étranger se font avec le soutien de l’Institut français et des fonds privés ou publics que l’opérateur et le réseau culturel français à l’étranger réussissent à lever.

Le soutien n’est toutefois pas seulement financier. Dans une démarche de promotion active de la chorégraphie française à l’étranger, plusieurs opérations sont mises en œuvre :

- l’opération France Danse qui vise à créer un temps fort de danse française avec la complicité d’un partenaire ou d’un collectif de partenaires dans une ville ou à l’échelle d’un pays ;

- le Conservatoire itinérant de danse classique : particulièrement destiné aux pays de grandes traditions classiques où existent de grandes compagnies de répertoire, il est notamment actif en Asie du nord et particulièrement en Chine. En 2010, avec le ballet de Canton, a été créée la version de Coppélia de Charles Jude, directeur du ballet de l’Opéra de Bordeaux ;

- la Biennale de la danse de Lyon : un Focus Danse présente à de nombreux professionnels internationaux un plateau de la jeune création française.

Mise à jour : 1er septembre 2012


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014