Journée internationale contre les essais nucléaires : la France engagée pour l’interdiction des essais nucléaires (29 août 2017)

La France réaffirme l’urgence et l’importance d’interdire toute explosion nucléaire comme le prévoit le traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE).

La France est le premier État doté d’armes nucléaires, avec le Royaume-Uni, à avoir signé en 1996 et ratifié en 1998 le TICE. Elle est engagée pour l’interdiction des essais nucléaires, qui constitue l’une de nos premières priorités en faveur du désarmement nucléaire. La France invite l’ensemble des Etats n’ayant pas signé ou ratifié le TICE à le faire dans les meilleurs délais, afin de contribuer à la paix et à la sécurité internationales, comme le rappelle la résolution 2310 du Conseil de sécurité des Nations unies adoptée le 23 septembre 2016.

La France est activement engagée en faveur du désarmement nucléaire :

  • premier État à avoir décidé la fermeture et le démantèlement de ses installations de production de matières fissiles pour les armes nucléaires ;
  • seul État doté d’armes nucléaires à avoir démantelé, de manière transparente, son site d’essais nucléaires ;
  • seul État à avoir démantelé ses missiles nucléaires sol-sol ;
  • seul État à avoir réduit volontairement d’un tiers le nombre de ses sous-marins nucléaires lanceurs d’engins ;
  • pays qui a achevé la réduction d’un tiers du nombre d’armes nucléaires, de missiles et d’avions de la composante aéroportée.

PLAN DU SITE