Le projet "Appui à la coopération transfrontalière au Sahel" (13 février 2015)

Ce projet du fonds de solidarité prioritaire financé par la France vise à mettre en place une stratégie de gestion intégrée des espaces frontaliers entre Burkina Faso, Mali et Niger, grâce à des instruments coordonnés dans les domaines de la sécurité et de l’aide au développement.

La France souhaite associer étroitement au projet ACTS ses partenaires africains, l’Union européenne et les Nations Unies, ainsi que des États tiers déjà actifs dans la région, dont les États-Unis, le Canada et le Japon.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE