Accès rapide :

Irak

Les premières initiatives pour instituer des établissements d’enseignement supérieur en Irak remontent au début du XXème siècle avec la création de l’Ecole de Droit de Bagdad en 1908, sous domination ottomane, puis de l’Ecole d’ingénieurs en 1921, de l’Ecole de Médecine en 1927 et de l’Ecole de Pharmacie en 1936.

Sous sa forme actuelle, l’organisation de l’enseignement supérieur en Irak remonte à la deuxième moitié du XXème siècle avec la fondation de l’Université de Bagdad en 1957 suivie, dans les années 60 par celles de Technologie, de Mustansyria (toutes deux situées à Bagdad) puis celles de Bassorah, Mossoul et Souleymanieh. Dans les 20 dernières années, la politique consistant à implanter une université dans chaque gouvernorat a conduit à la fondation de 14 établissements d’enseignement supérieur supplémentaires. Cette fondation s’inscrit dans une politique consistant à mieux équilibrer les effectifs universitaires par établissement puisque, au sortir de la dernière guerre, 50% des étudiants se concentraient dans les 5 établissements universitaires de la capitale.

A ces universités s’ajoutent 47 instituts techniques depuis 1969. 300 000 étudiants étaient inscrits dans l’enseignement supérieur public à la rentrée universitaire 2009-2010.

Télécharger la fiche en format pdf

Doc:Irak 07.05.12 , 62.3 ko, 0x0
Irak 07.05.12 - (PDF, 62.3 ko)

Mise à jour : 07.05.12


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014