Objectif de développment durable n°17 : partenariats pour la réalisation des objectifs

Nouer des partenariats efficaces et inclusifs afin d’atteindre les ODD d’ici 2030.

État des lieux

La communauté internationale a souhaité, à la différence de l’agenda du millénaire, associer aux nouveaux objectifs les moyens financiers et non financiers qui permettront leur mise en œuvre. C’est pourquoi, aux 16 objectifs de développement durables s’ajoute ce 17e, qui liste les domaines et secteurs qui peuvent et doivent contribuer à la mise en œuvre de l’agenda, comme la technologie et les finances.

Le programme d’action pour le financement du développement adopté à Addis-Abeba en juillet 2015 fait partie de l’agenda 2030 et offre un cadre renouvelé et adapté à la mise en œuvre des ODD.

Les cibles des Nations unies pour l’ODD 17 à atteindre en 2030

Les projets du MEAE

Les chiffres clés

8 600 000 000

d'euros d'Aide publique au développement française, soit une augmentation de 5,6% par rapport à 2015.

  • L’Aide publique au développement (APD) mondiale atteint un pic historique, avec 129 milliards d’euros, soit une progression de 8,4% sur un an.
  • Sur la période 2012-2015, la part de l’APD bilatérale transitant par les ASI françaises est passée de 1,9% à 2,9%. Cette part atteint 3,6% en 2015 en incluant les associations internationales et locales.

Exemples de projets

Le MEAE organise un dialogue régulier et de haut-niveau avec l’ensemble des acteurs du développement, sur sa politique d’appui à l’atteinte des ODD dans les pays partenaires. Il est organisé dans l’enceinte du Conseil national du développement et de la solidarité internationale (CNDSI), ainsi que lors de l’élaboration des stratégies sectorielles du ministère.

Le ministère délègue des crédits à l’Agence Française de Développement (AFD) afin de cofinancer les initiatives des organisations de la société civile (OSC) en matière de coopération internationale. En 2016, l’enveloppe de ce dispositif de subvention a été dotée de 72 millions d’euros – contre 42 millions en 2012. Elle est en constante augmentation depuis 2009.

Le MEAE a soutenu l’initiative « ODD pour tous », mise en place par la Banque Mondiale en partenariat avec BNP Paribas, qui vise à développer des produits financiers basés sur les ODD, afin d’inclure les investisseurs internationaux dans le financement du développement. Lancées le 9 mars dernier, les obligations ODD ont permis de lever 164 millions de dollars. Ces obligations permettent de créer pour la première fois sur les marchés financiers un lien direct entre les entreprises impliquées dans le développement durable, et les Objectifs du Développement Durable.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie « Innover Ensemble », le MEAE soutient la création, par le Centre d’études financières, économiques et bancaires (CEFEB), d’une plateforme de formation destinée aux acteurs de l’économie sociale et inclusive. Toujours dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie « Innover Ensemble », le MEAE a permis la création d’un outil simplifié d’évaluation de la performance sociale des entreprises à partir de la grille d’évaluation Social Business Scorecard réalisée par l’ONG CERISE. Ces initiatives ont pour but de favoriser l’émergence d’un écosystème propice à l’essor de projets d’entrepreneuriat social dans les pays en développement.

Afin de soutenir le Mécanisme de Facilitation des Technologies établi par l’Agenda 2030 et le Programme d’Action d’Addis Abeba, ainsi que son forum sur la Science, la Technologie et l’Innovation (STI), le MEAE organise régulièrement des réunions interministérielles associant des membres du secteur de la recherche ainsi que des représentants du secteur privé.

L’AFD travaille depuis plusieurs années à l’échange et la valorisation d’expertises. Elle a signé à cet effet le 24 février 2014, un accord de partenariat avec l’Institut de recherche en économie appliquée (IPEA), principal groupe de réflexion du Brésil. Ce partenariat, d’une durée de trois ans, promeut la production et la diffusion de connaissances sur des sujets d’intérêts communs : développement urbain, méthodologies d’évaluation ex-post des politiques publique, le rôle du Brésil en tant que bailleur émergent et les réflexions sur l’aide publique au développement, la participation à la présentation des résultats des recherches de chacune des institutions sur des thèmes d’intérêt communs. En France, l’Agence soutient régulièrement la production et la valorisation de la production de connaissance des OSC en matière de développement.

AFD - Promouvoir la diffusion d’études et l’échange d’expertise 2014-2017
Le Conseil National du Développement et de la Solidarité Internationale

Il permet à 50 acteurs non étatiques de débattre et d’apporter leur contribution quant aux politiques et orientations du Ministère en matière de développement.

Le CNDSI a notamment activement contribué à la préparation des orientations interministérielles décidées lors du CICID du 30 novembre 2016.

Les publications du MEAE

Les publications des opérateurs

Liens utiles

Mise à jour : mai 2017

PLAN DU SITE