Objectif de développement durable n°14 : vie aquatique

Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable.

État des lieux

La pollution des océans, sous toutes ses formes (plastiques, hydrocarbures, bruit sous-marin, polluants organiques persistants, etc.), endommage très gravement les écosystèmes marins. Cette perte de biodiversité aura des conséquences dramatiques pour les écosystèmes, pour le climat et pour l’humanité.

Les poissons et fruits de mer consommés par l’homme peuvent être contaminés ; les 540 millions de personnes qui dépendent de la pêche risquent de voir leurs revenus diminuer et leurs bateaux et installations endommagés.

Le nouvel ODD sur les mers et océans appelle donc à la préservation des océans, à l’élimination de la pollution et à la reconstitution des stocks de poisson par et pour une pêche durable, dans le cadre fixé par la Convention des Nations unies sur le Droit de la mer, la convention dite de Montego Bay.

Les cibles des Nations unies pour l’ODD 14 à atteindre en 2030

Les projets du MEAE

Les chiffres clés

  • Une dizaine de pays se sont d’ores et déjà engagés à réduire la pollution par les déchets plastiques en rejoignant la Coalition internationale à l’initiative de la France.
  • L’Initiative internationale pour les récifs coralliens (ICRI), sous co-présidence française pour deux ans avec Madagascar, a adopté en novembre 2016 un plan d’action 2016-2018 (.pdf) destiné à mieux protéger et préserver les récifs coralliens et leurs écosystèmes associés.

Exemples de projets

AFD - Protéger la biodiversité et les ressources du Parc marin de Mohéli 2014
AFD - Préserver la biodiversité de Mayotte et des îles Éparses 2015

Les publications du MEAE

Les publications des opérateurs

Liens utiles

Mise à jour : mai 2017

PLAN DU SITE