Le projet "Appui à la coopération transfrontalière au Sahel" (13 février 2015)

Ce projet du fonds de solidarité prioritaire financé par la France vise à mettre en place une stratégie de gestion intégrée des espaces frontaliers entre Burkina Faso, Mali et Niger.
Sur la base du principe que les concepts de sécurité, de développement et de gouvernance sont intimement liés, le projet ACTS a été élaboré en privilégiant une concentration de ces activités dans la région du Liptako-Gourma.

Trois objectifs spécifiques concourent à la mise en place au niveau national d’une organisation institutionnelle permettant une gestion efficace des frontières, à rendre effective la coordination entre les administrations des États frontaliers et à améliorer les conditions de la coordination régionale.

PLAN DU SITE