Développement - Dixième réunion du conseil national du développement et de la solidarité internationale (Paris, 14 septembre 2017)

Jean-Yves Le Drian a présidé le 14 septembre la dixième session du conseil national du développement et de la solidarité internationale, en présence du secrétaire d’Etat, Jean-Baptiste Lemoyne

Cette enceinte regroupe 53 personnalités qualifiées, représentant des acteurs engagés pour la solidarité internationale (ONG, syndicats, employeurs, acteurs économiques, parlementaires, collectivités territoriales, universités et centres de recherches, personnalités étrangères de haut niveau). Il a été créé pour permettre un échange régulier entre l’Etat et la société civile sur les enjeux du développement.

Jean-Yves Le Drian a eu un échange sur les objectifs et moyens alloués à l’aide publique au développement. Pour mémoire, le président de la République a fixé pour objectif d’investir 0,55 % de notre revenu national pour l’aide publique au développement de la France d’ici à 2022.

Un bilan des actions des associations et autres acteurs de la société civile au service de cette aide sera dressé. Un groupe de travail destiné à faire des recommandations à l’État pour améliorer la participation des entreprises françaises au développement des pays du Sud a été mis en place. Une stratégie de mobilisation des ressources fiscales des pays en développement a été lancée.

Les débats ont également été consacrés aux enjeux climatiques, avec pour objectif de mieux articuler réduction de la pauvreté et des inégalités dans les pays du Sud et lutte contre le changement climatique. Laurence Monnoyer Smith, déléguée interministérielle pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030, a en particulier fait un point sur la mise en œuvre par la France des objectifs de développement durable dans le domaine du climat, en amont du sommet annoncé par le président de la République et qui se tiendra le 12 décembre.

PLAN DU SITE