Accès rapide :

Les Régions francaises et la coopération au Développement (10.02.13) - par Véronique Moreira (Association des Régions de France )

Les textes publiés dans le cadre des contributions n'engagent que leurs auteurs

Les Assises du Développement et de la Solidarité Internationale, initiées par le Ministre, Monsieur Pascal Canfin, constituent pour les Régions de France une opportunité de rappeler le contexte dans lequel leur action se situe et les principes de leur intervention

Contexte :

Les régions sont engagées dans la coopération décentralisée en articulation avec la politique gouvernementale d’APD, en particulier pour la réalisation des OMD.

La loi Thiolliere a permis aux régions le plein exercice de cette compétence.

De nombreuses ONG de solidarité internationale inscrites dans les territoires participent à cet effort, en lien avec les établissements d’éducation et d’enseignement supérieur, de santé, des acteurs économiques, sociaux et culturels. La mobilisation de ces acteurs irrigue les territoires et légitime l’action des collectivités.

Principes :

1. L’action régionale à l’international s’inscrit dans la déclinaison territoriale des engagements nationaux et internationaux (OMD, Biens Publics Mondiaux…) L’action régionale valorise l’équilibre entre les territoires, notamment le lien urbain-rural et le développement des territoires agricoles

2. Décentralisation Les régions soutiennent les processus démocratiques, à travers -l’affirmation du fait régional et local dans les décentralisations en cours par un appui institutionnel aux autorités locales des territoires partenaires

- le renforcement des politiques publiques, leurs capacités de maîtrise d’ouvrage, les services publics locaux et les échanges interrégionaux

- la place de la société civile et le soutien aux démarches participatives

3. Coordination, structuration et professionnalisation des acteurs Soutien à l’éducation au développement, à l’éducation à la citoyenneté mondiale Les Régions, au cœur de l’animation des territoires, accompagnent les réseaux publics, associatifs, éducatifs, sociaux et économiques, culturels, citoyens, pour contribuer à la solidarité et l’ouverture sur le monde Elles appuient les réseaux multi acteurs, soutiennent la mise en place de parcours de formation et de professionnalisation.

Elles soutiennent les évènements de communication sur les enjeux internationaux, nord-sud, semaine de la solidarité internationale… 4. Coordination avec les autres niveaux de collectivité : les régions peuvent contribuer, en soutenant les réseaux multi acteurs, et la déclinaison territoriale de la commissions nationale de la coopération décentralisée, à articuler les différentes politiques publiques pour que les compétences s’exercent au niveau ad’hoc, pour une meilleure mutualisation des projets et des programmes 5. évaluation et réplication : en mettant en place une évaluation systémique des projets, les Régions peuvent contribuer à construire une caractérisation de projets et de programmes pour une amplification ou une réplication de projets répondant aux critères de développement endogène, coordonné avec un renforcement de la capacité de résistance au changement climatique


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014