Accès rapide :

innovation dans le champ du développement par l’éducation (12/02/2013) - par Aide et action

Les textes publiés dans le cadre des contributions n'engagent que leurs auteurs

• Introduction

Le rôle d’une ONG positionnée sur le champ de l’éducation n’est pas tant d’être en capacité de déployer à grande échelle des projets éducatifs mais bien d’apporter une véritable plus-value dans le domaine du développement par l’éducation en identifiant les pratiques les plus efficaces (optimisation de l’impact pour les populations concernées) et en cherchant à en faire bénéficier le plus grand nombre (influence et démultiplication de l’impact). Cela implique donc la nécessité pour les ONG de renforcer leur capacité d’innovation pour apporter une réelle plus value en termes de développement par l’éducation et participer à un changement social à plus grande échelle.

Il est donc essentiel que les ONG revisitent leur approche sur le terrain pour privilégier la mise en place de projets porteurs d’un concept clé innovant, soit au stade de l’expérimentation, soit de façon avérée.

• L’enjeu pour les ONG : développer des expertises autour de « concepts clés »

Un concept clé définit les éléments et principes de l’intervention en lien avec un enjeu spécifique. Pour ce faire, il s’appuie sur des facteurs clés de succès identifiés sur le terrain dans le cadre de projets innovants expérimentés, pour en extraire les principes essentiels (son essence, les aspects théoriques de la démarche d’intervention) qui ne sont pas déterminés par les spécificités contextuelles. Ainsi, les concepts clés se déterminent avant tout par leur finalité en terme de développement, et ils constituent les fondamentaux de l’expertise de l’ONG pour construire :

- un positionnement fort appuyé sur des expérimentations porteuses de succès

- les plans de démultiplication de l’impact par l’influence, le partenariat ou encore le déploiement géographique

Un projet porteur de concept clé est un projet innovant qui a été expérimenté et qui apporte une solution nouvelle à une problématique spécifique et garantit une réelle plus-value en termes d’impact sur le développement par l’éducation (les changements peuvent être sociaux, culturels ou politiques). Pour servir de base au discours et à un éventuel déploiement dans d’autres contextes, le projet doit comprendre les caractéristiques suivantes :

- Il répond à un enjeu transversal de développement par l’éducation (au delà des spécificités locales de la zone dans laquelle le projet a été expérimenté)

- Il permet de se distinguer dans un environnement concurrentiel

- Il est porteur en termes de messages de communication simples, performants et facilitant l’adhésion des parties prenantes externes

- Il est porteur en termes de mobilisation de partenaires et de ressources techniques et financières (grand public et/ou entreprises et/ou bailleurs institutionnels)

• Miser sur l’innovation pour l’identification et la mise en œuvre de projets dans le champ de l’éducation

Pour Aide et Action, un projet innovant est un projet qui, par la nouveauté de son approche, permet d’améliorer sensiblement l’impact (qualitatif ou quantitatif) de l’intervention sur la problématique du développement par l’éducation. L’approche nouvelle doit donc être génératrice d’une véritable plus value pour les acteurs du projet. L’approche nouvelle peut être de toute sorte : un enjeu spécifique, des activités, des démarches, des processus, un mode opératoire ou organisationnel….

Il ne s’agit toutefois pas de faire de l’innovation pour l’innovation mais bien de répondre à un enjeu essentiel : optimiser l’impact de notre intervention. Il s’agit donc de démontrer la réussite du projet par son impact et identifier la plus value en lien avec l’initiative nouvelle mise en place. Autrement dit, un projet peut avoir un bon impact mais si il ne permet pas de valider une approche nouvelle porteuse d’une plus value, il ne pourra pas être considéré comme innovant. De même, un projet peut apporter une réelle innovation mais si celle-ci n’apporte pas une réelle plus value en terme d’impact, il perd sa raison d’être.

• Quelques exemples de projets innovants mis en œuvre par Aide et Action :

Exemple 1 : projet de télé déclaration des naissances au Sénégal :
Un projet de déclaration des naissances en soi n’est pas nouveau. Toutes les technologies utilisées dans ce projet ne sont pas nouvelles non plus.
Par contre, le fait d’utiliser ces technologies au service des déclarations des naissances est nouveau. Par ailleurs, l’expérimentation faite au Sénégal de cette initiative a démontré son impact et l’utilisation de ces technologies apporte une réelle plus value sur notre problématique par une massification et simplification du processus de déclaration des naissances qui favorise ainsi l’accès à l’éducation et à tous les autres droits humains ainsi que l’analyse prospective. Il s’agit donc bien, après expérimentation, d’un projet innovant porteur d’un concept clé.

Exemple 2 : Ilead, projet de formation professionnelle des jeunes défavorisés en Inde
Là encore, un projet de formation professionnelle des jeunes défavorisés n’est pas en soi un projet novateur. Par contre, le projet Ilead a expérimenté et démontré la pertinence de nouvelles activités et modalités de travail qui ont apporté une réelle plus value en termes d’impact. On pourra retenir notamment : l’analyse du bassin d’emploi pour définir les contenus de formation, associer les entreprises à la démarche, inclure des activités de formation pour une intégration socio-économique des apprenants, responsabiliser les jeunes formés dans la vie et la pérennité du projet, créer un réseau de jeunes citoyens solidaires. Il s’agit d’un projet innovant porteur d’un concept clé.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014