Accès rapide :

Contribution du partenariat laboratoire GTVD (Université de Lomé -Togo) et ENPRO - société civile pour la première table ronde (05/12/2012)

Les textes publiés dans le cadre des contributions n'engagent que leurs auteurs

Le Laboratoire GTVD est un centre de Recherche et de Formation. Il a vu le jour en Septembre 2001 et regroupe les Chimistes, Biologistes, Géochimistes et Agronomes de l’Université de Lomé. Aujourd’hui il compte 14 Enseignant Chercheurs et a pour objectif la recherche sur le Traitement et la Valorisation approprié des déchets, la vulgarisation des résultats de recherches sur les déchets à travers les colloques, journées scientifiques, ateliers et stages, la formation par la recherche et les conseils en direction des décideurs, les institutions étatiques, les collectivités locales et industriels pour une gestion efficace des déchets.

L’association ENPRO (Ecosystème Naturel Propre) est créée en décembre 1999 par un groupe motivé de six jeunes diplômés. Elle est enregistrée au ministère de l’intérieur le 10 mars 2000 sous le numéro 0842 et à la DRG le 07 avril 2000 sous la référence BE n° 165/MISD SG DAPSC DSC. Le RECIPISSE a été délivré par le ministère de l intérieur le 12mars 2004 sous le 0382/MISD SD DAPSC DSC et publié au journal officiel en son numéro 14 bis du 1er mai 2004 à la page 11. Elle a pour objectif d’effectuer la pré-collecte, de sensibiliser les ménages à préserver leur environnement, d’entretenir les sites de dépôt d’ordures ménagères et de réaliser le compostage pouvant éviter l’émission des Gaz à Effet de Serre.

En août 2009 sur la base des résultats d’une thèse de doctorat en cotutelle entre le Laboratoire GTVD de l’Université de Lomé et le Groupement de Recherche Eau, Sol et Environnement (GRESE) de l’Université de Limoges, un projet de compostage semi industriel est monté par le Laboratoire GTVD, l’association ENPRO et la Mairie de Lomé en collaboration avec trois associations Française (CEFREPADE, Gevalor et GoodPlanet) et le GRESE. La plateforme, piloté par l’association ENPRO a démarré ces activités en septembre 2010 et est financé par le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) à travers le Programme de Petites Initiatives (PPI).

Ce projet vise à mettre en place une unité de compostage des déchets dans le quartier d’Agoenyivé à Lomé. Le projet permettra l’amélioration des conditions de vie de la population par le renforcement de la collecte des déchets et leur valorisation par compostage. Il contribuera également à la lutte contre le changement climatique en permettant d’éviter les émissions de méthane produites habituellement par les déchets mis en décharge. Ce projet visera à assurer au bout de deux ans la pérennité de l’unité de compostage à travers la présentation d’un dossier VCS (Volontary Carbon Standar) pour l’obtention des crédits carbone. Le projet continue de sensibiliser et de former les populations à l’utilisation du compost, pour en assurer la vente.

Aujourd’hui le projet est financé par l’AFD à travers le programme Africompost, le Fonds Suez et l’Ile de France. La plateforme traite à ce jour 15 tonnes de déchets par jour et emploi 28 personnes. L’objectif est d’atteindre 80 tonnes /jour en 2015. Le Laboratoire GTVD à part le suivi régulier du bilan matière sur la plateforme continue de mener des activités de recherche et vient de publier une nouvelle méthode de retournement pour garantir une teneur en oxygène au dessus de 8 % dans les andains tout au long du processus et aussi soulager cette étape manuelle. Aussi dans le cadre des crédits carbone le projet vient d’être enregistré au niveau de Gold Standard suivant les normes internationales à travers la fondation GoodPlanet.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014