Accès rapide :

Pour des partenariats opérationnels et multi-acteurs, au service de l’environnement et la santé (12/02/2013) - par Thierry VANDEVELDE, Fondation d’entreprise Veolia Environnement

Les textes publiés dans le cadre des contributions n'engagent que leurs auteurs

1) Fondation Veolia Environnement : une pratique pionnière des partenariats

Depuis la création de « Veolia Force », la Fondation Veolia Environnement a capitalisé en 15 ans une expérience opérationnelle unique.

Au service des populations et des acteurs locaux confrontés à l’adversité (pauvreté, urgence humanitaire, environnement dégradé, risques sanitaires), son action repose sur une vision de long terme et deux piliers indissociables : partenariats opérationnels, mécénat de compétences. Veolia Force regroupe aujourd’hui 500 volontaires aux compétences complémentaires, salariés du groupe Veolia Environnement.

Lauréate en 2012 des Oscars du mécénat d’entreprise (Admical) et en
2011 des Trophées du mécénat pour l’environnement (Ministère de l’écologie), la Fondation a acquis une forte légitimité dans ses trois domaines d’intervention, en France et dans plus de 50 pays : urgence humanitaire et aide au développement, insertion sociale et professionnelle, environnement et biodiversité.

En 2008, après cinq opérations conjointes pour rétablir et renforcer l’accès à l’eau potable (Indonésie, Maroc, Pakistan, RD Congo, Corée du Nord), l’UNICEF et la Fondation ont signé un accord cadre de coopération.

La Fondation a également développé des partenariats opérationnels avec le Ministère des affaires étrangères, la Croix-Rouge, l’OMS, etc. Ses efforts sont constants en matière de veille et d’innovation, technique et socioéconomique. Elle a développé des savoir-faire pointus : évaluation, dimensionnement des besoins, création de partenariats opérationnels, constitution et gestion d’équipes d’intervention, gestion de projet, transfert de compétences aux acteurs locaux, etc.

2) Environnement et santé : une expertise interdisciplinaire unique

Urbanisation rapide et bouleversements climatiques sont à l’origine de nouvelles crises, qui se manifestent notamment par la réémergence de maladies contagieuses.

Sur des territoires rendus vulnérables par le développement insuffisant d’infrastructures de qualité (eau, assainissement, propreté), ces crises peuvent prendre des proportions inquiétantes. L’urgence et l’aide humanitaire ne concernent pas seulement l’accès à l’eau et à l’énergie, mais également des domaines d’intervention pointus : ingénierie sanitaire, dépollution, gestion des déchets, etc.

Dans des contextes d’intervention souvent urbains, la Fondation a développé une expertise rare et reconnue sur la thématique « Environnement et Santé », via des projets multi-partenariaux. De nombreux acteurs lui font régulièrement appel pour résoudre, sur le terrain, des situations sanitaires complexes requérant des approches professionnelles interdisciplinaires.

La Fondation est engagée dans des programmes ambitieux visant à définir et mettre en œuvre des stratégies intersectorielles de lutte contre des maladies hydriques, via des partenariats opérationnels avec l’UNICEF (Cameroun, Niger, Nigéria, Tchad), l’OMS, Solidarités International et d’autres ONG (RD Congo) mais aussi des Agences de l’eau et des collectivités.

Sollicitée par le Gouvernement haïtien, la Fondation est signataire de la déclaration de l’eau et l’assainissement pour l’élimination du choléra en Haïti, avec 17 partenaires clés (Banque Mondiale, Banque Interaméricaine de Développement, Centre pour le contrôle et la prévention des maladies, etc.).

Ces programmes rappellent le rôle central des infrastructures d’eau et d’assainissement sur la situation sanitaire des populations et le développement socioéconomique des territoires. La Fondation travaille également avec la Fondation Mérieux (eau et santé dans les pays en développement) et l’Ecole d’hygiène et de médecine tropicale de Londres (étude des corrélations entre développement des services de base et santé des populations).

La Fondation a aussi été mobilisée en 2010 par l’administration des Terres australes et antarctiques françaises (Taaf), pour mener un important programme de traitement de déchets spéciaux mobilisant une expertise pointue et une logistique complexe (partenariat avec l’Armée française). La Fondation prépare également un partenariat opérationnel avec une grande ONG médicale d’urgence, qui a permis de mener en 2012 une opération sanitaire et environnementale pilote en Indonésie.

3) Mali - Eau pour la paix : une proposition concrète dans le cadre des Assises

La Fondation a développé depuis sa création une expérience opérationnelle diversifiée en Afrique subsaharienne (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Togo, etc.).

En particulier, elle a développé avec ses partenaires ONG et collectivités locales de nombreux programmes d’action au Mali, en appui aux autorités maliennes dans le cadre de leur engagement à fournir de l’eau potable à 75 % de la population d’ici 2015. La Fondation a ainsi déployé un important programme de création d’adductions d’eau villageoises autogérées, alimentées par énergie solaire, dans la Région de Tombouctou (Cercle de Niafunké).

La Fondation propose de capitaliser sur cette expérience pour développer, avec les Ministères concernés (affaires étrangères, défense), un partenariat innovant à plusieurs dimensions, valorisant les expertises françaises et plaçant le développement massif des infrastructures environnementales au service du bien-être des populations et de la paix au Mali. Elle se tient à disposition des pouvoirs publics français et de leurs partenaires pour définir concrètement les contours d’un tel partenariat.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014