Accès rapide :

Un programme de classes numériques au Sénégal (22 mai 2013)

Le ministère des Affaires étrangères a signé le 16 mai 2013 un accord de partenariat tripartite avec le Groupement d’intérêt public pour l’Education numérique en Afrique (GIP ENA) et le Bureau régional de l’UNESCO à Dakar (BREDA).

Cet accord organise l’appui du programme de classes numériques "Sankoré" mis en œuvre par le GIP ENA au projet d’alphabétisation des filles et femmes (PAJEF) conduit par le Bureau de l’UNESCO (BREDA) au Sénégal. 200 kits de classes numériques "Sankoré" prévus par l’accord pourront ainsi bénéficier à un important projet de l’UNESCO lancé en janvier 2012 visant à améliorer l’accès à l’éducation de 40 000 femmes néo-alphabètes ou analphabètes âgées de 15 à 55 ans.

Cette action constitue une contribution notable de la France à l’application des principes de l’aide au développement promus par les Nations unies et l’UNESCO :

  • les objectifs du millénaire pour le développement centrés prioritairement sur l’enseignement de base et l’éducation ainsi que sur la politique du genre ;
  • les objectifs de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles conclue à Paris le 20 octobre 2005 ;
  • la promotion du libre accès soutenue par la Déclaration de Paris sur les ressources éducatives libres (REL) adoptée par le Congrès mondial sur les REL tenu au siège de l’UNESCO du 20 au 22 juin 2012.

Illust: Ann Thérèse Ndong-Jatt, 87 ko, 660x300
Ann Thérèse Ndong-Jatta, Directrice du Bureau régional pour l’éducation en Afrique (BREDA) de l’UNESCO, Jean-Marc Chataigner, Directeur général adjoint de la mondialisation, du développement et des partenariats (DGM) du ministère des Affaires étrangères, Ministère délégué au développement, Professeur Albert-Claude Benhamou, Directeur général du Groupement d’intérêt public Education numérique en Afrique (GIP ENA), Délégué interministériel pour l’éducation numérique en Afrique, Rokhaya Fall-Diawara Chargée de programme Education au BREDA / UNESCO

Le GIP ENA assure, depuis 2010 sur la base d’un financement exclusif du ministère des Affaires étrangères, la mise en œuvre et la coordination des actions menées en faveur de l’éducation numérique par la France dans les pays partenaires, en coopération avec les autorités des États concernés et d’acteurs de la société civile.

A cet effet, il finance et organise le déploiement de matériels numériques (ordinateurs, vidéo-projecteurs, tableaux numériques interactifs, logiciel libre "Sankoré"), afin de contribuer à la modernisation des politiques et pratiques pédagogiques.
Les pays partenaires ont ainsi l’opportunité d’accéder à une méthodologie d’excellence, à faible coût, pour réaliser des objectifs ambitieux visant à développer rapidement, avec un fort effet levier, l’alphabétisation et l’éducation pour tous, la promotion des femmes, ou l’enseignement professionnel contribuant à l’emploi.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014