Accès rapide :

Aide au développement

Brève

Coopération décentralisée - Participation d’Annick Girardin à la commission nationale de la coopération décentralisée (Paris, 29 juin 2015)

Annick Girardin, secrétaire d’État chargée du développement et de la Francophonie, préside le 29 juin la réunion de la commission nationale de la coopération décentralisée. Cette réunion permettra de valoriser l’action économique des collectivités territoriales à l’international, qui contribue à la diplomatie globale voulue par Laurent Fabius.

» Lire la suite ...

La politique de développement de la France

La politique de développement de la France s’inscrit dans un cadre renouvelé, qui associe lutte contre la pauvreté et développement durable dans ses trois composantes : économique, sociale et environnementale. Sa définition a fait l’objet de débats approfondis avec tous les acteurs français du développement. Elle concourt au son rayonnement culturel, diplomatique et économique de la France et accorde une attention particulière à la francophonie.

La politique française de coopération vise à répondre à quatre enjeux complémentaires, dont l’évolution maîtrisée est importante à la fois pour la France et pour ses partenaires :

  • Promotion de la paix, de la stabilité, des droits de l’Homme et de l’égalité entre les hommes et les femmes
  • Equité, justice sociale et développement humain
  • Développement économique durable et riche en emplois
  • Préservation de l’environnement et des biens publics mondiaux

Rapport bisannuel au Parlement : la mise en œuvre de la politique de développement de la France en 2012 et 2013

Fin 2014, un deuxième rapport bisannuel au Parlement a rendu compte de la mise en œuvre de la politique de développement de la France en 2012 et 2013.

Ces deux années ont été marquées par la mise en place de plusieurs chantiers visant à rénover la politique de développement française. La tenue des Assises du développement et de la solidarité internationale entre novembre 2012 et mars 2013, la réunion du Comité interministériel de la coopération international et du développement en juillet 2013 et enfin l’adoption de la première loi d’orientation et de programmation relative à la politique de développement et de solidarité internationale en juillet 2014 ont été les trois temps forts de ce processus de rénovation.

Cette nouvelle impulsion donnée à la politique de développement de la France a permis de réaffirmer les grands principes directeurs sur lesquels repose son aide (transparence, cohérence, concertation avec la société civile et efficacité) et de faire du développement durable la clé de voûte de notre politique, ouvrant ainsi la voie à la mise en œuvre du futur agenda post-2015.

Ces deux années ont également permis à la France de lancer une réflexion sur le rôle de l’innovation pour le développement et de promouvoir, dans chacun des pays où elle intervient, sa vision du développement durable, ses valeurs et ses savoir-faire par le biais d’une diplomatie d’influence, notamment dans les champs économiques et culturels.

En 2012 et 2013, la France a par ailleurs été très active au Mali et en République centrafricaine. Dans ces deux pays prioritaires de sa stratégie, la France a joué un rôle important de plaidoyer auprès des autres bailleurs européens et a contribué à la mise en place d’un continuum urgence-reconstruction-développement sur le terrain.



Vidéographie : A quoi sert l’aide française au développement ?


Mise à jour : 16.12.14

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2015