Accès rapide :

Vidéo : une simulation de tsunami dans trois postes organisée par le Centre de crise

En partant du prétexte d’un faux tremblement de terre, le Centre de crise du ministère des Affaires étrangères a mis en situation de crise le Quai d’Orsay et trois postes le 13 novembre, en simultané.


Une simulation de tsunami dans 3 postes… par francediplotv

L’opération, nommée "Exercice Océan Indien", est la première du genre menée à l’échelle régionale depuis la création du Centre de crise en 2008. Elle a mobilisé pendant toute une journée 32 agents du Centre de crise et de son vivier de volontaires, ainsi que les diplomates en poste en ambassade et en consulat. Le scénario a été réalisé en concertation avec des experts (sismologues, météorologues…) afin d’être le plus réaliste possible.

Fort de cette expérience, le ministère des Affaires étrangères souhaite pouvoir mieux préparer ses agents à l’étranger à une situation de crise (protection de nos ressortissants, gestion de l’inquiétude des proches…), affiner les dispositifs de gestion de crise et coordonner la diffusion des informations. "Cette simulation a montré sa nécessité. Elle nous permet de tirer des enseignements utiles pour prévenir et parer toutes les formes de risques. D’autres exercices du même genre seront réalisés dans d’autres zones géographiques", a souligné Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, à l’issue de la simulation.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014