Accès rapide :

Somalie : Aide humanitaire de 250 000 €

  • Image Diaporama - Dépistage de la malnutrition dans le camp de (...)

    Dépistage de la malnutrition dans le camp de Galkayo, en Somalie ©UNICEF/Somalia/2011/Mony

  • Image Diaporama - Médicaments utilisés par les équipes médicales (...)

    Médicaments utilisés par les équipes médicales de l'Unicef © UNICEF/Somalia/2011/Mony

  • Image Diaporama - Camp de Galkayo, en Somalie. L'Unicef distribue

    Camp de Galkayo, en Somalie. L'Unicef distribue des aliments thérapeutiques contre la malnutrition aiguë ©UNICEF/Somalia/2011/Mony

  • Image Diaporama - Camp de déplacés en Somalie, l'équipe médicale (...)

    Camp de déplacés en Somalie, l'équipe médicale de l'Unicef pèse un enfant pour un programme nutritionnel ©UNICEF/Somalia/2011/Mony

  • Image Diaporama - Anthony Lake, directeur exécutif de l'Unicef, (...)

    Anthony Lake, directeur exécutif de l'Unicef, et des femmes demandant de l'aide, Kapua, Kenya ©UNICEF/NYHQ2011-1121/Kate Holt

  • Image Diaporama - Camp d'Ifo à la frontière du Kenya : construction

    Camp d'Ifo à la frontière du Kenya : construction d'un abri de fortune © UNICEF/NYHQ2011-1011/Riccardo Gangale

La principale cause de la crise humanitaire qui frappe la Somalie est un nouvel épisode de sécheresse, après deux mauvaises saisons des pluies en décembre 2010 et janvier 2011, puis en avril et mai 2011, conduisant à une forte diminution des récoltes et à une flambée des prix.

Les régions les plus touchées sont situées dans le centre et le sud du pays. Environ 1,7 million de Somaliens sont dans une situation critique dans les provinces de Hiran, Bay, Bakol, Gedo, Bas et Moyen-Juba, ainsi qu’à Mogadiscio et dans les environs.

Le ministère des Affaires étrangères, dans le cadre d’une aide supplémentaire dédiée à la crise humanitaire dans la Corne de l’Afrique, a pris la décision d’apporter une aide aux populations, via le financement du comité national Unicef France.

Ce financement permettra à l’association de se procurer des vivres et des médicaments permettant la survie des enfants très fragilisés. Elle coordonnera des actions d’urgence en matière de nutrition avec des aliments thérapeutiques, de vaccination, d’accès à l’eau et d’assainissement, avec pour objectif global de permettre la survie de 240 000 enfants au cours des six prochains mois.

Dans le Sud de la Somalie, l’Unicef travaille avec un réseau d’organisations locales pour distribuer les produits et a recours à des observateurs indépendants pour s’assurer que l’aide atteigne bien les populations.

La France soutient l’Unicef face à l’urgence de la Corne de l’Afrique

unicef logo

Le gouvernement français a débloqué 1,250 million d’euros pour soutenir l’intervention de l’Unicef dans la Corne de l’Afrique. 250000 euros ont été envoyés au Comité français pour l’Unicef dans le but de financer un projet mené en Somalie : renforcer les programmes de prise en charge thérapeutique des enfants souffrant de malnutrition aiguë et étendre à 510000 familles la couverture nutritionnelle.

La Corne de l’Afrique fait face à la pire crise nutritionnelle de ces 20 dernières années. 11,5 millions de personnes, dont 2,3 millions d’enfants, sont affectées au Kenya, en Somalie, à Djibouti et en Éthiopie. Sur le terrain, l’Unicef poursuit son action, en collaboration avec les gouvernements, les agences des Nations unies et les ONG.

Alors que le Fonds des Nations unies pour l’enfance vient de réviser son appel de fonds à la hausse, pour la Corne de l’Afrique (aujourd’hui, il s’élève à plus de 210 millions d’euros), la mobilisation se poursuit. Des programmes d’urgence sont en cours, afin de répondre aux besoins immédiats des personnes touchées par la crise. En parallèle, l’Unicef met aussi en place une réponse à plus long terme.

La famine dans deux régions de Somalie

Deux régions du Sud de la Somalie sont désormais confrontées à la famine : Lower Shabelle et Bakool. Les chiffres sont alarmants. 270000 personnes sont extrêmement vulnérables et chaque jour, on déplore la mort de plusieurs enfants et adultes. Sur l’ensemble de la Somalie, 3,7 millions de personnes, dont 1,8 million d’enfants ont besoin d’une aide immédiate. Aux conséquences de la sécheresse s’ajoutent les difficultés d’accès à plusieurs zones du pays contrôlées par Al-Shabaab.

À ce jour, l’Unicef intervient dans plusieurs secteurs : nutrition, santé, eau et assainissement, éducation et protection de l’enfant. L’Unicef apporte un soutien technique à 800 centres de nutrition, et à 300 structures de santé, dans le Sud de la Somalie dont 850000 personnes bénéficient. Des accès à l’eau potable ont également été mis en place, pour 1,2 million de personnes.

Durant le mois qui vient de s’écouler, l’Unicef a acheminé 1300 tonnes d’aide d’urgence dans les zones les plus touchées du Sud de la Somalie, y compris des produits thérapeutiques pour traiter plus de 66000 enfants souffrant de malnutrition. Dans les deux mois qui arrivent, l’Unicef prévoit de mettre en place une couverture nutritionnelle pour atteindre 300000 familles en Somalie, parmi lesquelles on compte 360000 enfants âgés de moins de 5 ans. Soucieuse d’apporter une réponse solide à tous ces enfants, l’Unicef met déjà en place des programmes pour les 6 prochains mois et vise 510000 familles à cette échéance.

Aujourd’hui, l’Unicef estime ses besoins financiers à 95 millions d’euros pour venir en aide à la population en Somalie, dans les 6 prochains mois.

L’Unicef auprès des réfugiés et des déplacés

La crise actuelle engendre également des déplacements massifs de population, principalement depuis la Somalie, vers le Kenya et l’Éthiopie. Ces déplacements ont aussi lieu à l’intérieur même de la Somalie, vers la capitale Mogadiscio. Ainsi, depuis ces derniers mois, plusieurs dizaines de milliers de personnes fuient la Somalie pour se réfugier au Kenya ou en Éthiopie. Après plusieurs jours de marche, les familles somaliennes arrivent, totalement démunies et épuisées, dans les camps proches des frontières. Ces familles sont si nombreuses qu’aujourd’hui les camps sont surpeuplés.

On estime que 533000 réfugiés somaliens se trouvent aujourd’hui au Kenya. En Éthiopie, ce sont 1100 enfants somaliens qui arrivent chaque jour dans le pays. D’après les estimations du gouvernement éthiopien, près d’un enfant somalien sur 2 souffre de malnutrition aiguë lorsqu’il parvient dans les camps de réfugiés.

L’Unicef et ses partenaires interviennent pour répondre aux besoins des Éthiopiens et des Kenyans déplacés à l’intérieur de leur pays, mais aussi pour les réfugiés somaliens arrivés dans les camps situés dans ces deux pays. Des travaux pour faciliter l’accès à l’eau potable et des campagnes de vaccination sont au cœur de l’action de l’Unicef.

Doc:Corne de l’Afrique , 438.7 ko, 0x0
Corne de l’Afrique - (PDF, 438.7 ko)

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014