Accès rapide :

Kenya : Aide humanitaire de 250 000 €

En 1991, la chute du président somalien Siyad Barre a entrainé l’exil de milliers de Somaliens vers le Kenya. Ils ont trouvé refuge dans les camps de Dadaab, situés à 90 km de la frontière, dans une région semi-aride et pauvre.

Etendus sur près de 50 km² et initialement prévus pour abriter 90.000 personnes, ces camps regroupent aujourd’hui plus de 380 000 réfugiés, essentiellement somaliens.

Le 14 juillet 2011, son extension a été décidée par les autorités kenyanes afin de faire face à l’arrivée d’environ 1.300 nouveaux réfugiés par jour, suite à la catastrophe humanitaire qui frappe la Corne de l’Afrique.

Les nouveaux réfugiés arrivent épuisés après plusieurs semaines de marche en territoire somalien, puis kenyan.

Le ministère des Affaires étrangères, dans le cadre d’une aide supplémentaire dédiée à la crise humanitaire dans la Corne de l’Afrique, a pris la décision d’apporter une aide alimentaire aux enfants des camps de Dadaab, âgés de six à douze mois, en soutenant les activités de l’ONG Save the Children.

Le projet permettra, grâce à la distribution de coupons, de semences, d’outils de jardinage, et grâce à la formation de femmes au jardinage, de renforcer les marchés locaux afin d’améliorer les pratiques d’alimentation des jeunes enfants. Ce sont plus de 3.500 enfants qui seront bénéficiaires de cette aide.

Doc:Carte du Kenya , 61.9 ko, 0x0
Carte du Kenya - (PDF, 61.9 ko)

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014