Accès rapide :

Fonds franco-québécois de coopération décentralisée pour la reconstruction en Haïti

Le ministère français des Affaires étrangères et le ministère québécois des Relations internationales ont souhaité mettre en place un fonds spécifique destiné à mener des projets franco-québécois en Haïti. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 15 septembre 2011.

A télécharger :

Appuyer financièrement le développement de projets en Haïti issus de la coopération décentralisée franco-québécoise

Le « Fonds franco-québécois de coopération décentralisée pour la reconstruction en Haïti », créé pour appuyer financièrement le développement de projets en Haïti issus de la coopération décentralisée franco-québécoise, est désormais opérationnel.

Doté d’un budget de 44 000€ (dont 22 000 € alloués par le Mministère des Affaires étrangères (MAE) et 22 000€ apportés par les collectivité territoriales) pour la partie française et d’un budget de 60 000$ (dont 30 000$ alloués par le ministère des Relations internationales (MRI) du Québec et 30 000$ apportés par les instances locales québécoises) pour la partie québécoise, ce nouvel appel à projets s’inscrit dans une volonté de développer une coopération triangulaire entre collectivités territoriales françaises, instances locales québécoises et autorités locales haïtiennes.

Cette volonté commune est apparue naturellement du fait de la forte implication des collectivités territoriales françaises et des instances locales québécoises en Haïti. Après le séisme de 2010, le CGF et le MRI se sont mobilisés afin d’œuvrer ensemble pour la création d’un partenariat conjoint dans le but de contribuer à la reconstruction du pays grâce à la mutualisation de leurs ressources.

L’objectif de ce Fonds est de soutenir des actions de coopération décentralisée directement en Haïti. Ces actions seront mises en œuvre à travers les autorités locales haïtiennes et les acteurs de terrain œuvrant déjà sur place, à partir du 15 novembre 2011 et se termineront au plus tard le 31 mars 2013.

Pour être admissibles à un financement du Fonds, les projets devront favoriser la reconstruction d’Haïti par la présentation de projets dans les domaines suivants :

- appui à la gouvernance pour le renforcement des capacités des institutions locales haïtiennes notamment en direction des élus et des techniciens des autorités locales sur des thématiques en lien avec les compétences qui leur sont dévolues ;

- développement territorial durable, notamment dans les domaines des productions agricoles et des énergies renouvelables ;

- éducation et culture, notamment dans le domaine de la promotion du français et de la diversité culturelle ;

- affaires sociales et jeunesse ;

- formation professionnelle et continue.

De plus, les projets devront associer :

- du côté français, une ou plusieurs collectivités territoriales ;

- du côté québécois, une ou plusieurs institutions, organismes, instances locales, municipales ou régionales ;

- du côté haïtien, une ou plusieurs autorités locales.

Pour ce faire, les collectivités territoriales françaises et les instances locales québécoises s’engagent à fournir un financement au moins égal au montant de la subvention demandée.

En savoir plus

Le Fonds franco-québecois : projets cofinancés depuis 2005

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez prendre contact avec :

- Virginie Manfroni, Attachée de coopération, Consulat général de France à Québec

- Astrid Laye, Chargée de mission coopération, Consulat général de France à Québec

- Martine Zejgman, Adjointe au délégué pour l’action extérieure des collectivités territoriales, ministère des Affaires étrangères


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014