Le Comité économique de la CNCD

Le Comité économique de la Commission nationale de la coopération décentralisée (CNCD) a été institué pour renforcer les relations entre les élus locaux, les représentants des entreprises, les pôles de compétitivité et clusters, et les administrations de l’Etat concernées dans le cadre de l’action extérieure des collectivités territoriales.

Ce Comité a pour objectifs :

  • le renforcement de l’attractivité des territoires français,
  • le soutien à la présence des entreprises françaises à l’international, essentiellement les TPE/PME.

Le Comité économique de la CNCD organise ainsi des auditions, qui doivent permettre d’identifier des projets de référence ayant conduit à des opérations économiques réussies afin d’en dégager des bonnes pratiques susceptibles d’inspirer d’autres collectivités. Elles visent également, par un rapprochement de l’ensemble des acteurs économiques privés et publics, à créer une dynamique partenariale de l’« équipe France de l’action économique extérieure des collectivités territoriales » pour plus de cohérence, de mutualisation et au total d’efficacité et de réussite dans les échanges multilatéraux.

Deuxièmes Auditions du Comité économique de la Commission Nationale de la Coopération décentralisée

Le 6 décembre dernier se sont déroulées les deuxièmes auditions des coopérations décentralisées et d’actions extérieures de collectivités territoriales françaises en faveur du développement international des entreprises et de l’attractivité des territoires.

Deux coopérations ont été présentées lors de cette séance :

  • La première entre le département du Val d’Oise et le Japon concernant le développement économique industriel, l’enseignement supérieur, de la recherche et du tourisme. Les facteurs clefs de réussite dégagés par ces partenariats résident dans la construction de relations pérennes basées sur la confiance mutuelle et la prise en compte des particularismes culturels ;
  • La seconde entre le département de l’Aude et la province argentine de San Juan dans le domaine viticole. Ce partenariat tout récent produit déjà des retombées positives grâce aux démarches de mutualisation entre les acteurs, entrainant une augmentation des échanges commerciaux et une meilleure maitrise des modes de commercialisation. S’agissant d’une opération pourtant bien distincte de la précédente, les atouts clefs mises en évidence concernent également l’importance des liens d’amitié créés dans le cadre de relations culturelles, permettant d’approfondir, sur la base de relations de confiance, les coopérations économiques.

Ces deux démarches de coopération dans des territoires aux caractéristiques aussi différentes que le sont les espaces ruraux et urbains, s’appliquant à des thématiques dépourvues de lien commun, confirment le rôle majeur de la coopération décentralisée comme moteur du développement économique local et du renforcement de l’attractivité des territoires. Maitre-mot de ces coopérations la confiance est la pierre angulaire de tout partenariat durable et fructueux.

Télécharger le compte-rendu des deuxièmes auditions du Comité économique de la CNCD
Télécharger la fiche Val d’Oise - Japon
Télécharger la fiche Aude - San Juan

PLAN DU SITE