Lille - Saint-Louis (Sénégal)

Projet de coopération décentralisée franco-sénégalaise

Le projet et ses objectifs

Le projet "mobilité internationale et réciprocité pour la coopération" entre Lille et Saint-Louis prévoit de renforcer et de qualifier les activités liées au programme de coopération entre les deux villes, dans une logique de réciprocité.

Témoignages de la ville de Lille

Pour la première fois, la Ville de Lille a accueilli un volontaire Saint-Louisien à Lille auprès de l’association Ch’ti Teranga, opérateur de la coopération, pour une mission de 10 mois. Makhete Diop, jeune Saint-Louisien de 23 ans est arrivé à Lille le 8 septembre 2016 pour animer des ateliers sur l’interculturalité dans le cadre des NAP (nouvelles activités périscolaires) auprès d’écoles lilloises.

En parallèle, Marie Richard, volontaire de Solidarité Internationale, a travaillé à Saint-Louis auprès de l’agence de développement communal, pour suivre et coordonner les projets de coopération qui lient les deux villes.

Les deux jeunes visés par le projet ont été fortement impliqués puisqu’ils ont contribué au montage du projet et en sont également les cibles. Les échanges entre les deux jeunes ont été fréquents et ont permis une bonne communication. A titre d’exemple, le recrutement, l’accompagnement et la formation au départ de Makhete Diop pour Lille se sont déroulés avec l’appui de la volontaire au Sénégal.

Makhete Diop et Marie Richard ont contribué directement aux projets de coopération visant le mieux-vivre et la solidarité internationale en s’impliquant dans le montage, la gestion et l’animation des activités. Makhete Diop, dans le cadre de sa mission auprès de l’opérateur de coopération Ch’ti Teranga a animé des ateliers culturels sur le Sénégal auprès de publics jeunes à Lille des ateliers de préparation de groupes en partance pour le Sénégal.

Témoignages des jeunes

Témoignage de Makhete Diop

Jeune Saint-Louisien, Makhete est un acteur social de Saint-Louis du Sénégal. Investi auprès du centre culturel et social Le Château à Saint-Louis, la jeune recrue s’est formée au fur et à mesure aux techniques d’animation auprès d’un public jeune mais également aux techniques événementiel pour toutes les activités culturelles déroulées au Château. La mission auprès de Ch’ti Teranga en tant que volontaire service civique s’est présentée comme une véritable opportunité pour apprendre, échanger et se former.

« La mobilité et le volontariat m’ont permis d’avoir une autre ouverture, comprendre le fonctionnement des autres. Ça m’a amené à un changement rapide sur beaucoup de choses. »

Témoignage de Marie Richard

Si je devais résumer ma mission en quelques mots, je choisirai les suivants : gestion de projets, réalisation, échanges et interculturalité. En tant que volontaire pour la Ville de Lille dans le cadre de la coopération décentralisée Lille-Saint-Louis, je travaille au quotidien auprès de l’agence de développement communal pour suivre et coordonner les projets. Ici, réunion de travail sur l’éclairage public - un projet structurant de la coopération.

PLAN DU SITE