Accès rapide :

Les dernières années

Doc:Hélène Autard de Bragard, <br> seconde épouse de Ferdinand de Lesseps <br> en février 1880 à New-York. <br> Auteur : Mora. <br>Fonds iconographique du ministère <br> des Affaires étrangères, <br>  Série G : portraits photographiques. , 53.5 ko, 512x701
Hélène Autard de Bragard,
seconde épouse de Ferdinand de Lesseps
en février 1880 à New-York.
Auteur : Mora.
Fonds iconographique du ministère
des Affaires étrangères,
Série G : portraits photographiques. - (JPEG, 53.5 ko)

Les joies et les épreuves personnelles n’ont pas manqué à Ferdinand de Lesseps. De son premier mariage avec Agathe Delamalle, épousée en 1837, seuls deux de ses cinq enfants, Charles et Victor, atteignirent l’âge adulte.

En 1853, il perd coup sur coup un de ses fils puis sa femme. Il se remarie à Ismaïlia le 25 novembre 1869, après les fêtes de l’inauguration, à l’âge de soixante quatre ans avec Hélène Autard de Bragard, âgée de vint-trois ans, d’une famille de l’île Maurice. Le couple aura douze enfants dont onze survécurent.

Ferdinande de Lesseps, qui avait accompagné son père lors de son premier voyage à Panama, donna le premier coup de pioche du canal, le 1er janvier 1880. Elle suivait fréquemment son père dans ses voyages et la photographie a sans doute été prise lors d’une tournée en province pour le canal de Panama.

Doc:Famille de lesseps,<br>fonds iconographique, série G , 88.8 ko, 496x708
Famille de lesseps,
fonds iconographique, série G - (JPEG, 88.8 ko)

A Paris, la popularité de Lesseps était extrême et les Parisiens aimaient voir passer le « grand Français » se rendant au Bois avec sa ribambelle d’enfants :

« Le grand amusement de Paris au temps paisible de mon enfance, se rappelle Marie-Louise Pailleron, sa filleule, était de voir M. de Lesseps conduisant ses petits au Bois, lui et eux à cheval, car il les mettait à cheval dès qu’ils savaient se tenir sur leurs jambes. Cela formait dans l’ensemble un troupeau de gosses habillés de culottes, de jupes bleu marine, vareuses, grands cols, chapeaux Jean-Bart, toujours au galop, serrés autour du père. […] Ils se débrouillaient d’ailleurs fort bien et s’amusaient de tout leur cœur ».

Doc:Inauguration de la statue de Ferdinand <br> de Lesseps le 17 novembre 1899 à Port-Saïd. <br> Archives du ministère des Affaires étrangères, <br> Nouvelle Série, Egypte, vol. 20, fol. 76. , 331.6 ko, 680x543
Inauguration de la statue de Ferdinand
de Lesseps le 17 novembre 1899 à Port-Saïd.
Archives du ministère des Affaires étrangères,
Nouvelle Série, Egypte, vol. 20, fol. 76. - (JPEG, 331.6 ko)

Ferdinand de Lesseps s’est éteint à La Chesnaye entouré des siens le 7 décembre 1894.

Le 17 novembre 1899, la statue de Ferdinand de Lesseps fut inaugurée à Port-Saïd en présence du khédive, de madame de Lesseps, de son fils Charles et de quatre mille invités.
La statue fut ôtée en 1956 lors des événements de Suez.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014