Accès rapide :

Instrument de ratification tchécoslovaque du traité de paix

©Ministère des Affaires étrangères, Traités, Multilatéraux, 19200016.

Instrument de ratification tchécoslovaque du traité de paix entre les Alliés et la Hongrie du 4 juin 1920, dit traité de Trianon

Reliure vélin aux armes de la République tchéco-slovaque ;
cachet de cire rouge sur cordon tricolore.

Prague, 19 mars 1921

Le traité de paix entre les États-Unis d’Amérique, l’Empire britannique, la France, l’Italie et le Japon, la Belgique, la Chine, Cuba, le Nicaragua, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, l’État Serbe, Croate et Slovène, le Siam et la Tchécoslovaquie, d’une part, et la Hongrie, séparée de l’Autriche le 31 octobre 1918, d’autre part, est signé au Grand Trianon le 4 juin 1920. Il fixe, notamment, les frontières entre la Tchécoslovaquie et la Hongrie, qui perd les deux tiers environ de son territoire (partie II, art. 274°). La Hongrie reconnaît l’État tchéco-slovaque, qui comprendra le territoire des Ruthènes au sud des Carpates, et renonce, en faveur de cet État, à tous droits et titres sur les territoires de l’ancienne monarchie austro-hongroise situés au-delà des frontières de la Hongrie telles qu’elles sont définies à l’art. 27, Il est ratifié à Prague le 19 mars 1921 par T. G. Masaryk et E. Beneš.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014