Accès rapide :

90e anniversaire de la fondation de la Tchécoslovaquie

La naissance de la Tchécoslovaquie et la France : un chemin commun vers une Europe démocratique (1914-1925)

Une exposition a été présentée par la direction des Archives du ministère des Affaires étrangères au Musée de l’Armée, du 25 juin au 21 septembre 2009.
En Tchéco-Slovaquie :<br>Les fêtes de la libération,<br>25-30 juin 1920<br>(Paris, Imprimerie nationale, 1921).

1. La France et les pays tchèques et slovaque au début du XXe siècle

2. La Première Guerre mondiale

3. De l’indépendance aux traités de paix, septembre 1918-juin 1920

4. Les relations politiques de 1920 à 1925

5. Affinités intellectuelles et artistiques, présence tchécoslovaque en France

______

Due à l’initiative du ministère tchèque des Affaires étrangères et de l’ambassade de France à Prague, qui ont souhaité marquer simultanément le 90e anniversaire de la fondation de la Tchécoslovaquie et
les présidences successives du conseil de l’Union européenne par la France puis par la République tchèque, l’exposition « La naissance de la Tchécoslovaquie et la France : un chemin commun vers une Europe démocratique (1914-1925) » a été présentée à Paris (musée de l’Armée), du 25 juin au 21 septembre 2009.

Au début de la Première Guerre mondiale, de nombreux Tchèques et Slovaques installés en France s’engagent militairement dans la Légion étrangère. Mais rares sont encore ceux qui imaginent que le royaume de Bohême et la Slovaquie, appartenant l’un à l’Empire d’Autriche, l’autre au royaume de Hongrie, puissent un jour accéder à l’indépendance et se réunir au sein d’un même État, sous un régime républicain. De 1914 à 1918, s’appuyant sur les liens politiques
et intellectuels développés avec la France depuis la seconde moitié du XIXe siècle et sur leur contribution aux opérations militaires, les partisans de la cause nationale tchèque et slovaque, représentés par T. G. Masaryk, E. Beneš et M. Štefánik, sauront peu à peu gagner la confiance des dirigeants français, qui leur apporteront un soutien décisif lors de l’effondrement et de l’éclatement de la double-monarchie austro-hongroise.

Constituée avec l’appui de la France, la jeune République tchécoslovaque sera désormais non seulement un allié militaire important de Paris en Europe centrale, mais aussi un partenaire très actif dans les institutions diplomatiques de l’après-guerre.

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014