Accès rapide :

Présentation

Présentation

Relations politiques

La relation bilatérale est modeste, mais amicale dans la mesure où elle repose sur des valeurs partagées. L‘ancien Président Mwanawasa a été reçu à Paris en février 2002, moins de deux mois après son élection, lors d’une réunion sur le NEPAD. Il fut le premier Chef d’Etat zambien à participer au Sommet Afrique-France (février 2003). La visite à Lusaka en février 2005 du ministre délégué à la Coopération, au Développement et à la Francophonie, Xavier Darcos, a permis la signature d’un aide-mémoire sur la coordination et l’harmonisation de l’aide à la Zambie.

La réouverture fin 2004 de l’Ambassade de Zambie à Paris, fermée depuis 1996, a témoigné de la qualité de ces relations.
Suite à une attaque cérébrale dont il a été victime lors du Sommet de l’UA à Charm El Cheikh en juillet 2008, le Président Mwanawasa a été hospitalisé en France (Hôpital Percy) où il est décédé le 19 août 2008. La Zambie a été très sensible aux égards prodigués par notre pays en ces circonstances.

L’Ambassade de France à Lusaka est également compétente également pour le Malawi :

Relations économiques

Les échanges commerciaux sont d’un niveau modeste (40 M€ d’exportations françaises en Zambie contre 7 M€ d’importations en France de produits zambiens), mais en forte croissance. Le solde commercial bilatéral est excédentaire pour la France de 4,2 M€ en 2009 et 18,9 M€ en 2010, 24 M€ en 2011 et 33 M€ en 2012. La croissance des exportations françaises est portée par la vente d’équipements mécaniques, électriques et électroniques. La France importe de Zambie des pierres précieuses et du tabac.

Dix entreprises françaises sont implantées en Zambie. Total qui possédait la seule raffinerie du pays à parité avec le gouvernement zambien lui a cédé ses parts en 2010 mais reste le 2ème réseau de distribution avec 30% des parts de marché. Lafarge possède deux cimenteries en Zambie.

Coopération culturelle, scientifique et technique

La France agit dans ce domaine via les institutions multilatérales et dispose d’une enveloppe de coopération bilatérale relativement limitée.

La coopération est centrée sur le soutien à la francophonie et à l’action culturelle, essentiellement conduite à partir de l’Alliance Française de Lusaka (bâtiment construit par la France en 2000), principal centre culturel de la capitale.

L’Ambassade a d’autre part une mission régionale vis-à-vis du Malawi et du COMESA, qui a son siège à Lusaka et auprès duquel notre Ambassadeur en Zambie est Représentant spécial. La France et l’OIF ont financé et soutiennent un centre de langues installé au siège du COMESA et destiné à former au français les fonctionnaires de l’organisation.

La Zambie apprécie globalement notre soutien et la contribution de la France au Fonds Mondial de lutte contre le sida, qui s’élèvera à 1,08 Md € pour la période 2011-2013 (la France est le deuxième pays donateur après les Etats-Unis), ainsi qu’à l’enveloppe FED pour la Zambie (379,9 M€ pour le 9ème FED et 489,8 M€ pour le 10ème FED, 2008-2013). L’aide européenne est concentrée sur les infrastructures, la santé, la sécurité alimentaire. 48% de l’enveloppe FED a été mise en œuvre sous la forme d’une aide budgétaire après la signature d’un "contrat OMD" avec la Commission européenne mars 2009.

Mise à jour : 29.04.13

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014