Accès rapide :

Géographie et histoire

Géographie

Les Tuvalu (26 km²) sont composés de cinq atolls (Nanumaga, Niutao, Nukufetau, Funafuti, Nukulaelae) et de quatre îles (Nanumea, Nui, Vaitupu, Niulakita). Huit de ces espaces sont habités, « Tuvalu » signifie d’ailleurs « le groupe des huit ». La superficie moyenne de ces îles est inférieure à 3 km², elles sont disséminées sur 1000 km du Nord au Sud et la Zone économique exclusive (ZEE) totale de l’archipel représente 900 000 km². Les Tuvalu se trouvent à mi-chemin entre l’Australie et Hawaï. Par sa superficie, Tuvalu est le 4ème Etat le plus petit au monde derrière le Saint-siège, Monaco et Nauru.

L’archipel jouit d’un climat tropical. Les îles qui composent les Tuvalu sont de faible altitude, le point le plus élevé ne dépassant pas cinq mètres d’altitude et ont une altitude moyenne de deux mètres. Du fait de l’absence de rivières et de l’insalubrité des eaux du sol, les Tuvalu dépendent d’infrastructures de stockage des eaux de pluie et de désalinisation pour leur approvisionnement en eau.

Histoire

Habitées depuis le premier millénaire avant J-C, les Tuvalu ont connu des peuplements successifs de communautés polynésiennes issues des Iles Tonga, des Samoa et d’Uvea (Wallis).

L’Espagnol Alvaro de Mendana de Neira est le premier Européen à les visiter au XVIème siècle. A partir des années 1820, des chasseurs de baleines, des « blackbirders » ou esclavagistes, et des missionaires , notamment, la Société missionaire de Londres implantée aux Samoa, fréquentent l’archipel qui passe sous protectorat britannique en 1892 sous le nom d’Iles Ellice et sera ensuite associé aux Iles Gilbert (aujourd’hui la République des Kiribati) de 1916 à 1975.

Durant la seconde guerre mondiale, des soldats américains y sont stationnés et la capitale Funafuti fait l’objet de bombardements japonais en 1943. En 1974, des conflits entre les deux composantes ethniques mènent les Polynésiens des Iles Ellice à se séparer des Micronésiens des Iles Gilbert.

De nombreux Polynésiens avaient émigré aux Kiribati pour des raisons économiques et ces migrations avaient nourri le ressentiment entre les deux populations. Les Iles Ellice deviennent la colonie britannique des Tuvalu le 1er octobre 1975 et accèdent à l’indépendance le 1er octobre 1978.

Mise à jour : 15.10.14


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014