Accès rapide :

La France et Tuvalu

Présentation


Relations politiques

Nos relations avec les Tuvalu, qui restent modestes, se développent progressivement. Elles peuvent s’appuyer sur la proximité géographique de la collectivité d’outre-mer de Wallis-et-Futuna. Notre dialogue est ouvert, dépourvu de tout contentieux et marqué par des rencontres régulières.

Notre Ambassadeur aux îles Fidji est accrédité auprès de l’Etat des Tuvalu.
http://www.ambafrance-fj.org

Visites

M. Latoala Metia, ministre des Finances a participé au troisième Sommet France-Océanie qui s’est tenu à Nouméa le 31 juillet 2009. Une rencontre a eu lieu à Istanbul en mai 2011 entre M. Serge Lepeltier, ambassadeur chargé des négociations sur le changement climatique, et le Premier ministre des Tuvalu, M. Willie Telavi, en marge de la 4ème Conférence des Nations Unies sur les pays les moins avancés. Le 27 août 2011, le Gouverneur général des Tuvalu, M.Iakoba Taeia Italeli, a assisté à la cérémonie d’ouverture des Jeux du Pacifique, à Nouméa, en présence du Président de la République.

Coopération culturelle, scientifique et technique

L’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (IFREMER) a mené des recherches scientifiques marines aux Tuvalu en septembre-octobre 2010. Cette opération, en partenariat, notamment avec Wallis-et-Futuna, a été menée dans le cadre du programme EXTRAPLAC visant à cartographier les fonds marins. Le navire océanographique l’Atalante a passé deux semaines dans les eaux tuvalaises pour procéder aux relevés nécessaires à ces recherches.

Un projet de coopération en matière environnementale, financé par la France, a permis de renforcer les capacités d’analyse et de proposition, au niveau international, de ce petit Etat insulaire. Il s’agit d’un appui financier de 38 000 euros à l’association française "Alofa Tuvalu" (« Aimer Tuvalu ») implantée aux Tuvalu et qui travaille sur la problématique du changement climatique. Cette subvention a permis de recruter un expert qui a accompagné la délégation des Tuvalu lors de la préparation des sommets de Copenhague et Cancun.

L’UE et les Tuvalu

La gestion durable des ressources naturelles est un élément crucial du programme de développement des Tuvalu. Les enjeux liés à l’approvisionnement régulier en eau, à la protection des côtes, à la préparation aux catastrophes naturelles ainsi qu’aux énergies renouvelables offrent des perspectives concrètes de coopération au développement. La coopération entre l’Union européenne et les Tuvalu, dans le cadre du 10ème Fonds européen de développement (FED), est ainsi axée sur les secteurs de l’eau et de l’assainissement, et notamment de la gestion de l’eau et des énergies renouvelables (document stratégique pour Tuvalu, 2008-2013). L’enveloppe de programmation de l’UE au titre du 10ème Fonds Européen de Développement (2008-2013) se monte à 5,4 M euros et est consacrée au développement des énergies renouvelables, à l’alimentation en eau et à la gestion des déchets.

Les Nations unies et les Tuvalu

L’Etat des Tuvalu est devenu le 189ème membre des Nations Unies le 5 septembre 2000, les Tuvalu disposent d’une représentation diplomatique auprès des Nations Unies à New York.

Mise à jour : 10.07.13

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014