Accès rapide :

Géographie et histoire

Géographie

D’une superficie d’environ 162.155 km², la Tunisie, longue de 1200 km et large de 280 km, est baignée au nord et à l’est par la Méditerranée sur 1250 km et partage une frontière avec la Libye au sud (480 km) et avec l’Algérie à l’ouest (1050 km).

Partie intégrante du Maghreb, à l’extrémité nord de l’Afrique à laquelle elle a donné son nom, elle occupe une position stratégique en commandant le détroit de Sicile qui sépare le bassin occidental du bassin oriental de la Méditerranée. Le détroit de Sicile entre la péninsule du Cap Bon et l’Italie, large de 200 km, constitue l’une des voies de passage les plus fréquentées du monde.

Trois grandes régions composent le pays :

  • au nord, les plaines de la Medjerda entre les montagnes de Kroumirie et les collines des Mogods d’une part, et la "dorsale tunisienne" d’autre part ; plus à l’est, le golfe de Tunis et la péninsule du cap Bon (cultures maraîchères).
  • au centre, les massifs montagneux séparés par des cuvettes et des vallées fertiles ; plus à l’est, de vastes plaines couvertes d’oliviers (Sahel et région de Sfax) ;
  • au sud, la grande dépression du Chott Djérid et ses palmeraies riveraines (Tozeur, Kébili, Douz) marquant le seuil du Sahara ; à proximité de la côte, l’île touristique de Djerba ; plus à l’est, les monts de Matmata.


Liaisons avec la France

La distance Paris-Tunis est de 1500 km.

Par bateau, la Société de Navigation Corse Méditerranée (SNCM) et la Compagnie Tunisienne de Navigation (CTN), assurent la liaison entre Tunis et Marseille en 23 heures environ, au minimum trois fois par semaine.

De multiples compagnies aériennes assurent des vols réguliers en 2h 20, plusieurs fois par jour entre Paris et Tunis, plusieurs fois par semaine à destination de Marseille et Lyon, au moins deux fois par semaine à destination de Nice, Bordeaux et Toulouse.


Population

La population tunisienne a presque doublé en l’espace de trente ans et 28,9% de la population est âgée de moins de 14 ans. Le taux de natalité est un des plus faibles des pays d’Afrique du Nord et du Proche-Orient.


Climat

Les étés sont chauds et secs, les hivers frais et pluvieux, notamment dans la région côtière.

Au nord, climat méditerranéen. On trouve de la forêt sur les hauteurs, de la polyculture et de l’élevage dans les prairies. Au nord-est, se pratiquent cultures maraîchères et fruitières.

Au centre, climat continental, chaud et sec. C’est une région de steppe où l’on cultive l’olivier dans la zone côtière.

Au sud, climat saharien, semi-désertique. Le désert commence à partir du 34ème parallèle.

Températures moyennes : Tunis : 11° en hiver, 26° en été - Djerba : 12° en hiver, 28° en été. En hiver, la température varie de 5 ou 6 degrés le soir à 17 ou 18 degrés dans la journée.

La pluviométrie annuelle, très irrégulière, varie selon les régions :

  • au nord, entre 400 et 1.534 mm ;
  • au centre, entre 150 et 400 mm ;
  • au sud, 300 mm.

Le degré hygrométrique est élevé toute l’année à Tunis et à Sfax, en raison de la proximité de la mer.


Villes principales

Tunis
L’agglomération compte 1,8 million d’habitants. Établie au fond du golfe de Tunis et à 16 km du site archéologique de Carthage, la capitale du pays est également le principal port et le premier centre industriel de Tunisie. La ville ancienne abrite les souks, la médina et la mosquée de l’Olivier (zitouna en arabe) fondée en 732. La ville européenne, bâtie après 1881, s’étend de la médina au lac de Tunis.

Sfax
231.000 habitants (le Grand Sfax en compte 600.000). Située au nord du golfe de Gabès et à 270 km au sud de Tunis, Sfax est la deuxième ville du pays. C’est à la fois un port important et un centre industriel et commercial.

Gabès
149.000 habitants. Située sur le golfe du même nom, Gabès se trouve à 406 km de la capitale.

Sousse
125.000 habitants. Localisée dans le sud du golfe d’Hammamet et à 143 km au sud de Tunis, Sousse est le plus ancien port méditerranéen (IXème siècle avant J.C.). C’est à la fois un site historique et un centre industriel (agroalimentaire et textile).

Kairouan
103.000 habitants. Située à 160 km au sud de Tunis et à 60 km de Sousse, Kairouan a été fondée en 670. De très nombreux édifices, dont la Grande mosquée, attestent de son rôle passé de capitale religieuse. C’est aujourd’hui une ville de commerce et d’artisanat (tapis surtout).

Bizerte
94.000 habitants. Situé à 65 km au nord-ouest de Tunis, Bizerte était un important port de guerre sous le protectorat français (1881-1956) en raison de sa position stratégique sur le détroit de Sicile. C’est aujourd’hui un centre industriel important (raffinerie de pétrole, cimenterie, complexe sidérurgique).


Histoire

  • 814 av. J.C. Fondation de Carthage par des colons phéniciens, légende de la reine Didon (Alyssa)
  • 264 à 146 av.J.C. Guerres puniques opposant Carthage à Rome ; expédition d’Hannibal à travers les Alpes
  • 146 av.J.C. Destruction de Carthage par les armées romaines, aidées des contingents berbères de Massinissa. La province romaine dénommée Africa (avec pour capitale la Carthage romaine et chrétienne) correspond à la Tunisie actuelle.
  • 439 Prise de Carthage par les Vandales
  • 533 Prise de Carthage par les Byzantins
  • 647-698 Début de la période arabo-musulmane, fondation de Kairouan par Oqba Ibn Nafaa (670) et prise de Carthage par les Arabes (698)
  • VIIIe et IXe s. Extension de l’islam, établissement de la dynastie aghlabide (capitale Kairouan)
  • Xe s. Dynastie fatimide (910-973). La capitale est Mahdia, fondée en 921. Le territoire fatimide, plus étendu que la Tunisie actuelle, comprend notamment l’est algérien.
  • 1048 Invasion des tribus arabes Bani Hilal et Beni Soleim qui s’installent en Tunisie
  • 1159-1230 Unification du Maghreb et de l’Andalousie sous l’autorité de la dynastie Almohade
  • 1236-1574 Les Hafsides se séparent des Almohades et fondent une nouvelle dynastie. Retour aux frontières romaines de l’Africa (capitale Tunis)
  • 1535 Sac de Tunis par les troupes de Charles Quint. Défaite des troupes de Kheireddine Barberousse
  • 1574 Rattachement de la Tunisie à l’empire ottoman
  • 1705-1957 Dynastie husseinite
  • 1857 et 1861 Pacte fondamental puis première Constitution tunisienne
  • 12 mai 1881 Etablissement du protectorat français (Traité du Bardo)
  • 1920 Fondation du premier parti tunisien, le Destour
  • 9 avril 1938 Manifestations populaires à Tunis. De nombreux Tunisiens sont tués ou arrêtés
  • 1942-1943 Campagne de Tunisie, combats entre l’Afrikakorps de Rommel et les forces alliées
  • 31 juillet 1954 La France reconnaît l’autonomie interne de la Tunisie.
  • 20 mars 1956 Indépendance de la Tunisie
  • 25 juillet 1957 Proclamation de la République par M. Habib Bourguiba, premier Président de la République tunisienne. Fin de la dynastie husseinite
  • 1er juin 1959 Adoption de la Constitution de la République tunisienne
  • 1961 Coup de Bizerte : les forces armées tunisiennes tentent de s’emparer de la base militaire française (670 morts et 1 100 blessés du côté tunisien)
  • 15 octobre 1963 Evacuation par la France de la base militaire de Bizerte
  • 1965 Bourguiba plaide en faveur de la paix avec Israël
  • 1975 Le "Combattant suprême" est déclaré Président à vie
  • 10 mai 1977 Fondation de la Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme, la première dans le monde arabe
  • septembre 1977 Premières manifestations islamistes
  • janvier 1978 Emeutes syndicales et répression : plusieurs centaines de morts
  • 26 janvier 1980 Occupation pendant une semaine de Gafsa (sud-ouest) par un "Front de libération" de 50 hommes soutenus par la Libye et l’Algérie
  • avril 1980 Mohamed Mzali, Premier ministre, jusqu’en 1986 : libéralisation économique
  • 1982 - 1994 Chassée de Beyrouth, l’OLP s’installe à Tunis (bombardement israélien de son quartier général à Hammam Chott en octobre 1985)
  • janvier 1984 Emeutes du pain, suite à l’augmentation des prix des produits alimentaires de base : 120 morts
  • septembre 1985 Rupture des relations diplomatiques avec la Libye qui a expulsé, en août 1984, des milliers de Tunisiens avant de masser ses troupes à la frontière
  • 7 novembre 1987 Arrivée au pouvoir de M. Zine El Abidine Ben Ali, qui devient président de la République à la faveur d’un article constitutionnel lui permettant de remplacer H. Bourguiba, déclaré sénile
  • décembre 1987 Reprise des relations diplomatiques avec la Libye
  • 1989 Fondation de l’Union du Maghreb arabe (UMA : Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie)
  • 2 avril 1989 Election du Président Ben Ali avec 99,27 % des voix
  • 20 mars 1994 Réélection du Président Ben Ali avec 99,91 % des voix. Entrée de l’opposition à la Chambre des Députés (19 élus sur 163)
  • 17 juillet 1995 Signature à Bruxelles de l’Accord d’association UE-Tunisie
  • 11 juin 1996 Ratification de l’Accord d’association par le parlement tunisien
  • 24 octobre 1999 Réélection du Président Ben Ali avec 99,44 % des suffrages exprimés. L’opposition remporte 34 sièges sur 182 à la Chambre des députés
  • 1er janvier 2000 Entrée de la Tunisie au Conseil de Sécurité des Nations unies pour une durée de deux ans
  • 6 avril 2000 Décès du Président Habib Bourguiba
  • 26 mai 2002 Réforme de la Constitution adoptée par référendum avec 99,52 % des voix
  • 24 octobre 2004 Réélection du Président Ben Ali avec 94,48 % des suffrages exprimés. L’opposition remporte 37 sièges sur 189 à la Chambre des députés
  • 16-18 nov. 2005 Sommet Mondial sur la Société de l’Information (SMSI) à Tunis.
  • 14 janvier 2011 « Révolution du Jasmin », fuite du Président déchu Ben Ali
  • 15 janvier 2011 Fouad Mebazaa devient Président par intérim
  • 17 janvier 2011 Formation d’un gouvernement provisoire de transition dirigé par le Premier Ministre, Mohamed Ghannouchi
  • 27 janvier 2011 Deuxième gouvernement provisoire de transition
  • 27 février 2011 M. Béji Caïd Essebsi est nommé Premier Ministre : il prépare les premières élections législatives de la transition en vue de former une assemblée législative qui aura pour mission de rédiger une nouvelle Constitution.
  • 7 mars 2011 Remaniement du gouvernement de transition suite à la démission de plusieurs ministres le 28 février et le 1er mars.
  • 23 octobre 2011 Election des 217 membres de l’Assemblée nationale constituante, premières élections libres en Tunisie et dans la région
  • 22 novembre 2011 Election de Mustapha Ben Jafar (Ettakatol) à la présidence de l’Assemblée nationale constituante
  • 10 décembre 2011 Adoption de la loi d’organisation provisoire des pouvoirs (OPP)
  • 12 décembre 2011 Election de Moncef Marzouki (CPR) à la présidence de la République
  • 14 décembre 2011 Nomination de Hamadi Jebali (Ennahda) au poste de Chef du gouvernement
  • 13 mars 2013 Remaniement du gouvernement de transition et investiture d’Ali Larayedh (Ennahda) au poste de Chef du gouvernement
  • 26 janvier 2014 Adoption de la nouvelle constitution démocratique tunisienne
  • 29 janvier 2014 Investiture de Mehdi Jomaa au poste de Chef du gouvernement et nomination d’un gouvernement de technocrates sans étiquettes politiques
  • 1er mai 2014 Adoption de la nouvelle loi électorale permettant la tenue d’élections libres et démocratiques


Mise à jour : 02.06.14


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014