Accès rapide :

Déplacement en Tunisie et au Moyen-Orient de la Haute Représentante de l’Union européenne, Catherine Ashton - Communiqué de l’Union européenne (Bruxelles, 14 février 2011)

Catherine Ashton, Haute Représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité et vice-présidente de la Commission, se rendra cette semaine en Tunisie et dans plusieurs pays du Moyen-Orient, y compris en Israël et dans les Territoires palestiniens occupés.

Au cours de son voyage en Tunisie, lundi (14 février), Catherine Ashton rencontrera le Premier ministre, Mohamed Ghannouchi, ainsi que le ministre chargé de la Coopération internationale, du Commerce et du Tourisme et celui responsable du Développement local et régional. Elle prévoit également de rencontrer les principaux partis politiques et des représentants de la société civile.

Catherine Ashton a fait la déclaration suivante : « L’Union européenne soutient sans réserve les aspirations du peuple tunisien à la liberté, à la démocratie et à la dignité. L’histoire de ce pays a atteint un point de non-retour et je salue le courage et la dignité dont les Tunisiens ont fait preuve dans la lutte pacifique qu’ils ont menée pour prendre leur destin en main.

J’attends beaucoup, en particulier, de ma rencontre avec les représentants de la société civile, défenseurs des droits de l’Homme, représentants des organisations féminines et étudiants. Ce sont eux qui sont les mieux placés pour me donner une idée des défis qui les attendent et des possibilités qui s’offrent à eux. J’ai compris qu’il y a beaucoup de choses que l’Union européenne peut faire pour les aider à se faire entendre. La démocratie ne peut s’ancrer profondément et prospérer qu’avec la participation de tous les acteurs de la société civile.

L’ensemble des acteurs politiques tunisiens et la société civile au sens large doivent continuer à travailler de concert à l’organisation d’une transition sans heurt mais résolue en vue de la tenue d’élections libres et démocratiques dans le courant de l’année, avec un programme précis de réformes à mettre en œuvre rapidement. Au sein de l’Union européenne, nous appuyons ce changement et sommes l’allié le plus déterminé de la Tunisie dans sa progression vers la démocratie. ».

Catherine Ashton se rendra en Israël et dans les Territoires palestiniens occupés ce mardi 15 février et y rencontrera des acteurs majeurs du Processus de paix au Proche-Orient, notamment le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, et le Premier ministre palestinien, Salam Fayyad.

Catherine Ashton évoquera avec ses interlocuteurs la réunion du Quartette au plus haut niveau qui s’est tenue récemment à Munich sous sa présidence et elle décrira les démarches futures sur lesquelles les participants à la réunion ont marqué leur accord, notamment la réunion qui aura lieu prochainement à Bruxelles entre les envoyés du Quartette et les négociateurs israéliens et palestiniens.

D’Israël, Catherine Ashton compte se rendre au Liban et en Jordanie pour s’entretenir avec les dirigeants de ces pays, notamment le président libanais, Michel Suleiman, et le roi Abdullah Al Hussein de Jordanie.

Catherine Ashton a aussi fait part de son intention de se rendre en Egypte dès qu’elle le pourra, comme le lui ont demandé les dirigeants de l’Union européenne. Durant sa visite dans la région, elle restera en contact étroit avec les autorités égyptiennes afin que ce voyage puisse avoir lieu le plus rapidement possible.

Durant son voyage, Catherine Ashton organisera chaque jour une conférence de presse, la première devant se dérouler à Tunis vers 17 heures, heure locale, à la délégation de l’Union européenne.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014