Accès rapide :

Présentation

Données générales

Nom officiel : Fédération de Saint-Christophe-et-Niévès
Nature du régime : démocratie parlementaire
Chef de l’Etat : Reine du Royaume Uni, Elizabeth II, représentée par le Gouverneur général, Sir Edmund W. Lawrence (depuis le 2 janvier 2013)


Données géographiques

Superficie : 261 km²
Capitale : Basseterre
Villes principales : Sandy Point et Cayon à Saint-Christophe, Newcastle sur Niévès.
Langue officielle : anglais
Langues courantes : anglais, créole kitticien (à base d’anglais)
Monnaie : dollar des Caraïbes de l’Est ou EC$ (Eastern Caribbean Dollar) ; 1US$ = 2,70 EC$ (taux fixe depuis 1976)
Fête nationale : 19 septembre (indépendance, 1983)


Données démographiques

Population : 54 916 hab.
Taux de croissance ( 2014) : 0,82 %
Espérance de vie (PNUD 2014) : 75 ans
Taux d’alphabétisation : 97,8 %
Indice de fécondité :1,78 enfant/femme

Religions : Christianisme, dont 76 % protestants, 10 % catholiques et 9 % moraves
Indice de développement humain (2014) : 0,750 (développement humain élevé, 74ème rang sur 188)


Données économiques

PIB (2014) : 812 M US$
PIB par habitant (2014) : 13 611 US$
Taux de croissance (FMI 2014):3,5 %
Taux d’inflation (2014) : 0,6 %
Solde courant (2014) : -13,5 % du PIB
Solde budgétaire : 1,6 % du PIB

Dette publique externe (2014) : 38,8 % du PIB
Dette publique totale (2014) : 104,9 % du PIB
Principaux clients (OMC 2012) : Etats-Unis 84,7 %, Union européenne 5,2 %, Antilles néerlandaises 2,4 %
Principaux fournisseurs : Etats-Unis 61,1 %, Trinité-et-Tobago 11,5 %, Union européenne 6,5 %, Japon 3 %

Exportations de la France vers Saint-Christophe-et-Niévès (2013) : 1,249 M€
Importations françaises en provenance de Saint-Christophe-et-Niévès (2013) : 0,149 M€

Communauté française à Saint-Christophe-et-Niévès (2014) : 10 personnes immatriculées


Politique intérieure

Saint-Christophe-et-Niévès est doté d’un régime parlementaire unicaméral avec une Assemblée nationale composée de 14 ou 15 membres (11 représentants sont élus par circonscription, 8 pour Saint-Christophe et 3 pour Niévès, 3 sénateurs sont nommés pour 5 ans par le Gouverneur – 2 sur proposition du Premier ministre, 1 sur proposition du chef de l’opposition) – un siège est réservé au le procureur général.

M. Denzil DOUGLAS et son « St Kitts and Nevis Labour Party » (SKNLP) dominaient depuis vingt ans la vie politique locale. Ils ont toutefois perdu le pouvoir lors des élections générales du 16 février 2015 : le nouveau parti majoritaire est le « Team unity » emmené par Timothy HARRIS qui a remporté 7 des 11 sièges à pourvoir. Ce mouvement est une coalition de trois partis, le « People’s Action movement » (PAM), le « People’s Labour Party » (PLP) et le « concerned Citizen Movement »(CCM). Le SKNLP n’a remporté que trois sièges, alors que le « Nevis Reformation Part » (NRP) compte toujours un seul député.

Doté d’une large autonomie, Niévès possède son propre parlement et son Premier ministre. Aux élections de 2015, le NRP n’a conservé qu’un siège tandis que le CCM en remporte deux..


Situation économique

Depuis le démantèlement en 2005 de l’industrie de la canne à sucre, qui a constitué pendant plusieurs siècles la richesse de Saint-Christophe, l’économie est aujourd’hui essentiellement tournée vers le tourisme, la construction et les services financiers.

A la suite de la crise internationale, et après trois années de déclin, l’économie a renoué avec la croissance en 2014 (3,5 %). On note un net rebond de l’inflation en 2014 (6%) sous le double impact de l’introduction de la TVA et de l’augmentation de 80 % des tarifs de l’électricité. Les autorités de Saint-Christophe-et-Niévès ont mis en œuvre l’ensemble de l’agenda des réformes structurelles, contrepartie de l’accord de confirmation signé le 27 juillet 2011 avec le FMI (85 MUS$ sur 3 ans représentant 15 % du PIB). Le secteur bancaire est très important, avec des actifs représentant plus de 350 % du PIB et 20 % du total de l’actif du secteur bancaire des pays de l’OECO. Six banques commerciales sont présentes, deux locales et 4 canadiennes (Scotiabank, CICB, RTTB et Bank of Canada).

Pour sa part, le secteur financier non-bancaire est composé de quatre coopératives de crédit (actifs représentant 10 % du PIB) et de seize compagnies d’assurance (45 % du PIB). Dans ce contexte, on relève que le Forum de l’OCDE sur la transparence et l’échange d’informations a considéré que le pays avait rempli ses obligations dans le domaine de la lutte contre le blanchiment d’argent. Un accord d’échange d’informations en matière fiscale a été signé le 1er avril 2010 avec la France.


Politique extérieure

Le pays est membre de l’OECO (dont la Banque Centrale se trouve à Basseterre), de la CARICOM, de l’AEC, de l’ONU, de l’OMC, de l’OEA, de la CELAC et du Commonwealth. Au sein de la CARICOM, Saint-Christophe-et-Niévès a rejoint le Caribbean Single Market & Economy (CSME) en 2006.

Avec Saint-Vincent-et les Grenadines et Sainte-Lucie, Saint-Christophe-et-Niévès fait partie des quelques pays qui maintiennent des relations avec Taïwan. Il entretient également des relations suivies avec Cuba dans le cadre d’une coopération significative en matière de santé et d’agriculture.

Des liens existent avec le Vénézuéla, au titre du mécanisme Petrocaribe. Pays ACP, Saint-Christophe–et-Niévès bénéficie des dispositions de l’accord de Cotonou. Il s’est vu allouer sur le 11ème FED, pour la période 2014-2020, une enveloppe de 2,8 M€. Au titre du Protocole Sucre, c’est une dotation de 42,3 M€ sur la période 2007-2010 qui a été attribuée. Une nouvelle contribution de 25,1 M€ vient d’être approuvée.

A l’égal des autres Etats du CARIFORUM, Saint-Christophe-et-Niévès a signé l’Accord de Partenariat Economique (APE) avec l’Union européenne. Le pays bénéficie de la Caribbean Basin Security Initiative (CBSI), qui attribue des moyens financiers importants pour entraîner et équiper les forces de sécurité des membres de la CARICOM. Il n’a pas signé le traité de Rome instituant la Cour Pénale Internationale.


Mise à jour : 04.03.15


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2015