Accès rapide :

Composition du gouvernement de la République de Pologne

Chef de l’Etat (élu le 4 juillet 2010) : M. Bronislaw Komorowski

Gouvernement, nommé le 22 septembre 2014

Président du conseil des ministres, Mme Ewa Kopacz (PO)

  • Vice-président du conseil, ministre de l’économie, M. Janusz Piechociński (PSL)
  • Vice-président du conseil, ministre de la défense, M. Tomasz Siemoniak (PO)

Les ministres

  • Ministre de la santé, M. Bartosz Arlukowicz (PO)
  • Ministre du tourisme et des sports, M. Andrzej Biernat (PO)
  • Ministre de la justice, M. Cezary Grabarczyk (PO)
  • Ministre de l’environnement, M. Maciej Grabowski (ind)
  • Ministre de l’administration et de la numérisation, M. Andrzej Halicki (PO)
  • Ministre du trésor, M. Włodzimierz Karpiński (ind.)
  • Ministre de l’éducation nationale, Mme Joanna Kluzik Rostkowska (PO)
  • Ministre des sciences et de l’enseignement supérieur, Mme Lena Kolarska-Bobińska (PO)
  • Ministre du travail et de la politique sociale, M. Władysław Kosiniak-Kamysz (PSL)
  • Ministre de la culture et du patrimoine national, Mme Małgorzata Omilanowska (PO)
  • Ministre de l’intérieur, Mme Teresa Piotrowska (PO)
  • Ministre de l’agriculture, M. Marek Sawicki (PSL)
  • Ministre des affaires étrangères, M. Grzegorz Schetyna (PO)
  • Ministre des finances, M. Mateusz Szczurek (ind.)
  • Ministre des infrastructures et du développement, Mme Maria Wasiak (ind.)

Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, M. Rafał Trzaskowski (PO)

Institutions

La première Constitution post-communiste date du 2 avril 1997, a été confirmée par référendum et est entrée en vigueur le 14 octobre 1997. Elle remplace la Constitution (1952) ainsi que la "Petite constitution" (1992), dont les dispositions transitoires traçaient les grandes lignes du nouveau régime.

Le président de la République polonaise est le chef de l’Etat. Si l’essentiel du pouvoir exécutif est entre les mains du Premier ministre, le Président dispose de pouvoirs non négligeables. Il est élu au suffrage universel direct pour cinq ans. Il nomme le chef du gouvernement. Sur avis du président de la Diète et du président du Sénat, il peut dans des cas précis (échec dans la formation d’un gouvernement, absence prolongée d’accord sur la loi budgétaire), prononcer la dissolution de la Diète. Il dispose d’un droit de véto législatif qui ne peut être outrepassé par la chambre basse (la Diète) qu’à une majorité des trois cinquièmes.

Le premier ministre préside le Conseil des ministres. Il est responsable devant la Diète, dont il émane.

Parlement

Le parlement est bicaméral. Députés et sénateurs sont élus simultanément pour 4 ans, au scrutin proportionnel à un seul tour pour les députés, et au scrutin majoritaire à un tour pour les sénateurs. Les dernières élections législatives se sont déroulées le 9 octobre 2011 (les élections précédentes avaient eu lieu le 21 octobre 2007).

La Diète (Sejm) est présidée depuis le 24 septembre 2014 par M. Radoslaw Sikorski (ministre des Affaires étrangères de 2007 à 2014) en remplacement de Mme Ewa Kopacz (PO). La Diète comprend 460 députés.

Le Sénat est présidé par M. Bogdan Borusewicz (PO). Il comprend 100 sénateurs. Parmi les quatre sénateurs indépendants, on compte l’ancien Premier ministre Wlodzimierz Cimoszewicz.

La Pologne est divisée en 2 478 communes, 379 powiats (districts) et 16 régions ou voïvodies (49 entre 1975 et 1999).

Les Polonais ont renouvelé leurs conseils municipaux et régionaux (47 000 conseillers municipaux, régionaux et de district, 2 500 maires) les 21 novembre et 5 décembre 2010.

Prochaines échéances électorales

  • régionales, de district et municipales : automne 2014 ;
  • présidentielle : printemps 2015 ;
  • législatives : automne 2015.

Mise à jour : 13.10.14


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014