Accès rapide :

Géographie et histoire

Géographie

La Norvège occupe la partie occidentale de la péninsule scandinave et a des frontières communes avec la Suède, la Finlande et la Russie. Le pays s’étend du nord au sud sur près de 1.800 km, jusqu’à environ 2.100 km du pôle.

Le relief, fait de montagnes et de glaciers, est très accidenté. Le sommet le plus élevé est le mont Galdhøpiggen, d’une altitude de 2 469 mètres. Les côtes norvégiennes, d’une longueur de plus de 83 000 kilomètres sont ponctuées de fjords et d’une multitude de petites îles. Sur toute sa longueur, la Norvège borde l’océan Atlantique ainsi que trois autres étendues d’eau : la mer du Nord au sud-ouest, la mer de Norvège à l’ouest et la mer de Barents au nord-est.

Le climat norvégien est raisonnablement tempéré, en particulier sur le littoral grâce à la chaleur amenée par le Gulf Stream. Les conditions climatiques à l’intérieur des terres, en revanche, peuvent se révéler plus rudes, et le nord du pays connaît un climat subarctique.


Histoire

Au VIIIe siècle, la Norvège était encore divisée en vingt-neuf petits royaumes indépendants. La nation norvégienne affirma pour la première fois son unité et sa volonté d’expansion à l’époque des grands raids vikings, du IXe au XIe siècle. En 1380, Margrethe de Danemark, fille du roi de Danemark et femme du roi norvégien Haakon VI, obtient la succession et consacre ainsi l’union du Danemark et de la Norvège. La Suède vient s’ajouter à ce domaine en 1397, formant l’« Union de Kalmar ». Après l’émancipation de la Suède, en 1523, la Norvège, reste néanmoins sous domination des Danois. Ces derniers, en 1536, imposent au pays la Réforme luthérienne. En raison de l’alliance contractée par le royaume dano-norvégien avec Napoléon, les puissances coalisées victorieuses cèdent la Norvège continentale à la Suède en 1814. Ce régime, malgré plusieurs concessions, entraîna un mécontentement croissant des Norvégiens au cours du XIXe siècle, et fut dissout sans effusion de sang le 7 juin 1905. La Norvège parvint à conserver sa neutralité au cours de la Première Guerre mondiale. Il n’en alla pas de même pendant la Seconde Guerre mondiale, au cours de laquelle le pays fut envahi par les troupes allemandes. Après la Seconde Guerre mondiale, la Norvège a connu une expansion économique rapide, et compte aujourd’hui parmi les pays les plus riches du monde, avec une politique sociale très développée. Le progrès économique s’explique en partie par la découverte et le développement de grandes réserves de pétrole et de gaz naturel sur sa côte.


Mise à jour : 12.05.14


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014