Accès rapide :

La France et la Moldavie

Brève

Déplacement de Laurent Fabius avec son homologue allemand en Moldavie et en Géorgie (3 et 4 mars 2014)

A Chisinau, MM. Fabius et Steinmeier seront reçus par le président de la République de Moldavie et auront des entretiens avec plusieurs ministres, dont la ministre des Affaires étrangères, ainsi qu’avec des responsables politiques de la coalition gouvernementale et de l’opposition. Ils auront également des échanges avec les étudiants de l’Académie de sciences économiques de Moldavie.

Présentation

Relations politiques et visites

La France est l’un des États membres les plus anciennement représentés à Chisinau. Les contacts politiques sont fréquents : visite d’ I. Leanca en janvier 2013, entretien de N. Gherman, Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration européenne avec son homologue le 7 novembre 2013 de M. Babuc, ministre de la Culture avec Madame Benguigui le 12 novembre et de V. Lazar, Vice-Premier ministre, ministre de l’Economie à Paris, le 3 décembre dernier.

Les contacts parlementaires sont fréquents : M. Lupu, alors Président du Parlement, s’est rendu à Paris en février 2013, le député J-C Mignon, président de l’APCE, est allé à Chisinau en septembre 2013 et J-P Dufau, député et président de la section française de l’APF, en novembre 2013.

Site de l’ambassade de France en Moldavie


Relations économiques

La France compte parmi les principaux investisseurs étrangers en Moldavie (207 M € en 2010). Les principales entreprises présentes en Moldavie sont Orange (Orange Moldova, premier fournisseur de téléphonie mobile du pays), Lafarge (60% des besoins en ciment du pays), Lactalis et la Société générale (actionnaire majoritaire de la Mobiasbanca, 5e banque moldave). Les échanges commerciaux bilatéraux demeurent limités (75 M €).

Site de la Chambre du Commerce et d’Industrie franco-moldave


Coopération culturelle, scientifique et technique

Notre dispositif de coopération culturelle et linguistique repose sur l’Alliance Française de Chisinau. Ppremier établissement culturel d’importance dans la capitale, elle a fêté en 2012 ses 20 ans d’existence. Chaque année, elle dispense des cours de français à 4 000 personnes.

La langue française demeure la première langue vivante enseignée dans les établissements secondaires. Notre coopération a pour objectif le renforcement de la francophonie ; la formation des nouvelles élites ; la promotion de la diversité culturelle et le soutien aux institutions publiques via des actions de formation de fonctionnaires. Des cofinancements sont organisés avec des bailleurs francophones (Agence universitaire de la francophonie, Association des parlementaires francophones), multilatéraux (PNUD, OMS, UNICEF) et européens.

Site de l’Alliance française de Moldavie


Mise à jour : 24.01.14

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014