Accès rapide :

Présentation

Présentation

Relations politiques

Sur le plan multilatéral, la France et le Mexique sont des partenaires privilégiés et affichent une très large convergence de vues au G-20 sur des thèmes tels que la régulation financière, le refus du protectionnisme, la lutte contre l’évasion fiscale, la sécurité alimentaire ou encore le développement. Dans le domaine de l’environnement le Mexique et la France sont des partenaires de premier plan, et dans la perspective de la COP21 à Paris en 2015 ils souhaitent la mise en œuvre pleine et entière des décisions prise à Cancun, après la Conférence de Durban (Fonds Vert, mécanisme d’adaptation, mécanisme technologique).

Sur le plan bilatéral, les relations entre la France et le Mexique, anciennes, se sont rénovées en 2013 et 2014 (consultations au niveau des hauts fonctionnaires et nombreux entretiens ministériels). Notre dialogue politique est aujourd’hui dynamique, s’appuyant sur un partenariat stratégique impulsé lors de la visite d’Etat du Président de la République les 10 et 11 avril 2014. Lors de son déplacement, le Président Hollande a officiellement invité le Chef d’Etat mexicain à se rendre en France à l’occasion de la célébration du 14 juillet 2015.

Visites

Notre dialogue politique avec le Mexique n’a cessé de monter en puissance depuis l’entretien entre le Président de la République et le Président élu du Mexique, M. Enrique Peña Nieto, le 17 octobre 2012.

Parmi les dernières rencontres, il convient de retenir :

  • 14-15 juillet 2013 : déplacement du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius
  • 24-25 octobre 2013 : visite de la ministre du Commerce extérieur, Mme Bricq ;
  • 31 octobre 2013 : visite au Mexique du ministre de la Défense, M. Le Drian ;
  • 6 novembre 2013 : déplacement en France du ministre des Affaires étrangères, M. José Antonio Meade Kuribreña ; installation du Conseil stratégique franco-mexicain (CSFM) et 1ère session plénière présidée par le Président de la République ;
  • 10-11 avril : visite d’Etat au Mexique du Président de la République.

Relations économiques

La présence française au Mexique est significative et porteuse d’évolutions prometteuses. Environ 400 entreprises françaises y sont implantées (dont la plupart de nos grands groupes) sur une gamme sectorielle très ample. D’après le Ministère de l’Economie mexicain, la France est le 12ème fournisseur du Mexique, un rang peu ou prou identique à celui d’il y a 9 ans (11ème fournisseur) avec une part de marché qui se maintient autour de 1 %. Le Mexique est, pour sa part, le 36ème client de notre pays. Sur la période 2003-2012, nos exportations au Mexique ont crû de 54,5 % tandis que nos importations de produits mexicains ont bondi de 104,7 %.

Les échanges franco-mexicains ont augmenté continuellement depuis 2009 et s’élèvent à 3,9 Mds EUR en 2013 (excédent commercial français de plus d’un milliard d’euros). Nos ventes au Mexique portent principalement sur cinq secteurs (qui concentrent les 2/3 de nos exportations) : les produits pharmaceutiques ; les matériels de transport ; les produits chimiques, parfums et cosmétiques ; les machines industrielles et agricoles et les produits informatiques, électroniques et optiques. Nous avons des atouts prometteurs, notamment dans les secteurs de l’aéronautique, de l’énergie et des NTIC.

La ministre du Commerce extérieur, Mme Nicole Bricq, lors de sa visite au Mexique en octobre 2013 a affiché l’objectif de doubler nos échanges commerciaux avec le Mexique d’ici à 2017, en fixant trois priorités : les télécommunications, l’agro-alimentaire et la ville durable.

Coopération culturelle, scientifique et technique

Le Mexique est, pour notre coopération, un pays prioritaire en Amérique latine. Il s’agit de notre deuxième partenaire dans cette région, après le Brésil. Notre coopération s’appuie sur un dispositif diversifié : une « Maison de la France », qui se veut la vitrine de notre présence dans ce pays (actuellement en cours de restructuration) ; l’Institut français d’Amérique latine (IFAL) ; les 27 alliances françaises et leurs 11 centres associés ; le Centre d’études mexicaines et centraméricaines (CEMCA) ; le Collège franco-mexicain en sciences sociales ; ainsi que trois établissements relevant de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger : le lycée franco-mexicain de Mexico (3 041 élèves, dont 1 354 français), le lycée franco-mexicain de Guadalajara (866 élèves, dont 239 français) et l’école Molière de Cuernavaca (269 élèves, dont 70 Français), soit un total de 4 176 élèves, dont 40 % d’élèves français. Quelques 250 000 jeunes mexicains étudient en outre le français dans les écoles et les universités locales.

Dans le domaine scientifique, la France est aujourd’hui le troisième partenaire du Mexique (600 publications conjointes/an) après les Etats-Unis et l’Espagne, et plus d’une centaine de projets conjoints de recherche sont en cours, impliquant plus de cinq cents chercheurs et étudiants des deux pays. La France est présente dans le secteur de la recherche, via l’antenne mexicaine de l’Institut de recherche pour le développement (IRD), et par la mise en place de nombreux programmes bilatéraux ou de partenariats entre organismes français (INSERM, Institut Pasteur) et mexicains dans des secteurs d’excellence (mathématiques, chimie, sciences sociales). Dans le domaine de l’environnement, ce soutien s’est traduit par la création en 2009 de l’Observatoire Cousteau, plate-forme de recherche et de collecte de données sur le littoral à vocation régionale, qui associe de nombreux partenaires français et mexicains du monde universitaire (Brest, Montpellier) et de la recherche (CNRS, IRD, IFREMER). Dans le domaine de la santé, la coopération entre partenaires français (Institut Pasteur, INSERM) et mexicains est en expansion : installation d’une plateforme de lutte contre les maladies infectieuses CIBEI à Veracruz, création d’un centre de veille et de diagnostic épidémiologique à Léon (Guanajuato), par exemple.

Dans le domaine universitaire, la France est le troisième pays d’accueil des étudiants mexicains en mobilité avec près de 2 500 visas étudiants émis chaque année. 57 % de cette mobilité intervient dans le cadre d’accords de coopération universitaire (près d’un demi-millier à ce jour), ce qui se traduit également par une forte présence des étudiants français (1500) au Mexique : ils constituent le premier contingent d’étudiants étrangers dans ce pays. D’autre part, le Mexique reçoit chaque année plus de 200 chercheurs du CNRS. Par ailleurs, des programmes de formation professionnelle sont mis en place en partenariat avec des entreprises françaises.

La vitalité des échanges s’exprime également au plan culturel avec plusieurs expositions de grande ampleur :

  • Diego Rivera et Frida Kahlo : l’art en fusion (9 octobre 2013 - 13 janvier 2014) au musée de l’Orangerie, en collaboration avec le musée Dolorès Olmedo de Mexico.
  • Mano a Mano, France-Mexique : regards croisés photographiques, à l’Institut français d’Amérique latine (avril 2014-avril 2015).
  • Mayas, révélation d’un temps sans fin, au Musée du Quai Branly du 7 octobre 2014 au 8 février 2015.


Liens utiles

Mise à jour : 15.10.14

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014