Accès rapide :

Relations UE - Maroc : adoption de l’accord de libéralisation des échanges de produits agricoles et de la pêche (16 février 2012)

La France se félicite vivement de l’adoption à une large majorité du Parlement européen, le 16 février 2012, de l’accord de libéralisation des échanges de produits agricoles et de la pêche entre l’Union européenne et le Maroc. Ce texte s’inscrit dans le cadre de la relation privilégiée qu’entretiennent l’UE et le Maroc, qui tireront mutuellement avantage de cette décision.

Nous sommes très attachés au maintien de relations étroites entre l’UE et le Maroc, structurées par un accord d’association entré en vigueur le 1er mars 2000, que l’UE espère encore renforcer à travers son souhait, exprimé dès la fin 2008, de la reconnaissance d’un "statut avancé" au Maroc. Dans ce contexte, la France soutient notamment les efforts de la Commission européenne en vue de la préparation d’un nouveau protocole à l’accord de pêche entre l’UE et le Maroc.

Le vote du Parlement européen renforce l’action de l’UE en faveur des pays sud-méditerranéens engagés dans des transitions ou des réformes politiques, à l’image du Maroc qui est l’un des plus importants partenaires de l’UE au Sud de la Méditerranée. Elle s’inscrit à la fois dans le cadre de la déclaration du partenariat de Deauville de mai 2011, fondé sur le soutien à la démocratisation et à la modernisation économique, et dans celui de la nouvelle politique européenne de voisinage, définie par les conclusions du Conseil des Affaires étrangères de juin 2011.

C’est pourquoi l’UE doit maintenant aller plus loin et ouvrir rapidement la négociation d’accords de libre-échange complet et approfondi avec le Maroc, mais également la Tunisie, l’Egypte et la Jordanie, avec comme perspective la constitution progressive d’un espace économique commun visant à terme l’intégration de ces partenaires au sein du marché intérieur européen.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014