Accès rapide :

Libye - Attaque contre le Congrès général national et son président (7 mars 2013)

La France exprime sa profonde inquiétude devant les derniers événements à Tripoli qui ont porté atteinte au fonctionnement régulier, à la légitimité du Congrès général national et à l’intégrité physique de son président, Mohamed Megarief.

Elle appelle l’ensemble des Libyens à se rassembler et à poursuivre la construction d’un État de droit fondé sur le respect des institutions élues, de la liberté de chacun, ainsi que des lois et des principes démocratiques.

La France reste confiante dans la poursuite du processus de transition politique engagé en Libye et encourage un dialogue constructif et serein entre tous les Libyens.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014