Accès rapide :

Les Nations unies et la Libye

Après l’adoption par le conseil de sécurité des résolutions 1970 et 1973 qui ont permis l’intervention internationale, l’embargo et les sanctions imposées à la Libye ont été progressivement assouplis. Conformément à la résolution 1973, la Cour Pénale Internationale enquête sur les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité imputés à Kadhafi, son fils Seif al-Islam et son chef des renseignements Abdallah Senoussi.

Les Nations Unies ont lancé dès 2012 une mission d’appui légère (MANUL, 215 personnels civils). Son mandat est centré sur le processus politique (dialogue national et processus constitutionnel), mais concerne plus largement le développement de l’Etat de droit, la gouvernance et la sécurité. Elle est dirigée par le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Libye, M. Tarek Mitri, ancien ministre libanais.

Par ailleurs, l’ONU maintient un embargo sur le matériel militaire létal entrant et sortant de Libye.


Date de mise à jour : 16.04.14

Dans cette rubrique

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014