Accès rapide :

L’Union européenne et la Lettonie

La Lettonie est entrée dans l’Union européenne en mai 2004. Elle est depuis décembre 2007 membre de l’espace Schengen. Riga attache une grande importance à son adhésion à l’UE, associée à la sécurité et à la prospérité. Le travail accompli pour adopter l’euro s’inscrit dans cette logique. L’ancienne présidente Vike Freiberga a ainsi pu déclarer : « Nous y avons gagné un sentiment de sécurité, d’avoir vraiment réintégré l’Europe plutôt que d’être marginalisés, ce qui était notre crainte la plus profonde ». La Lettonie est entrée dans la zone euro au 1er janvier 2014. Succès technique, cette entrée s’est faite sans difficultés, même si la population se déclarait majoritairement hostile à la disparition de sa monnaie nationale, le lat.

Les élections européennes du 25 mai 2014 ont été marquées par un faible taux de participation (30,25%). Le parti libéral-conservateur Unité a obtenu 46,19% des suffrages et 4 sièges. Le parti nationaliste Alliance nationale n’obtient que 14,25% des voix et le parti russophone Centre de la Concorde ne rassemble que 13,04% des électeurs. Chacun d’entre eux obtient 1 siège, comme les deux partis n’obtenant que moins de 10% des suffrages, l’Union des verts et des paysans (8,26%) et l’Union des Russes de Lettonie (6,38%).

La sécurité et la solidarité énergétiques au sein de l’UE sont essentielles pour la Lettonie. Riga projette la construction d’un terminal GNL qui pourrait être en partie financé par des fonds européens. De même, concernant les transports, un projet emblématique, financé grâce aux Fonds de cohésion, serait le projet Railbaltica.

En matière de défense, la Lettonie manifeste de l’intérêt pour la PSDC. Elle participe à l’opération maritime "Atalante" : un officier letton a embarqué du 28 février au 20 mars 2011 à bord de la frégate française "Nivôse", et deux officiers lettons sont insérés au quartier général de l’opération à Northwood. La Lettonie soutient par ailleurs le renforcement des synergies dans la région nordico-balte. Le pays a par ailleurs dépêché 40 personnels en RCA en avril 2014, pour une durée de six mois au titre de l’opération « EUFOR RCA ».

La Lettonie attache enfin une grande importance au partenariat que l’Union européenne développe avec ses voisins orientaux. En outre, elle participe au conseil des Etats riverains de la mer baltique ainsi qu’à la coopération entre pays nordiques et baltes.

La Lettonie a contribué à hauteur de 204 millions au budget 2012 de l’Union européenne. Recevant de l’UE 1179 millions, elle est bénéficiaire net. Les deux plus gros postes d’affectation des fonds européens sont la politique de cohésion (765 millions) et la politique agricole commune (367 millions).

Au sein de l’Union européenne, Riga dispose de 4 voix au Conseil. Les députés lettons au parlement européen sont au nombre de 9. Le commissaire européen letton, M. Valdis Dombrovskisa été nommé par Jean-Claude Juncker pour prendre en chargel’euro et le dialogue social.

La Lettonie assurera la présidence de l’Union européenne au 1er semestre 2015. Elle affiche trois priorités : la croissance, la compétitvité et l’emploi ; le partenariat oriental ; et l’agenda numérique.

Mise à jour : 20.11.14

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014