Accès rapide :

Iran - Question nucléaire (Q&R- Extrait du point de presse du 10 janvier 2013)

Q - Mme Ashton aurait fait des propositions pour la reprise de négociations 5+1 sur le programme nucléaire iranien. Pouvez-vous nous dire si une date a été proposée et si l’Iran a répondu. Ou bien pensez-vous que Téhéran attend pour répondre la rencontre du 16 janvier avec l’AIEA ?


R - Nous sommes prêts à poursuivre notre dialogue avec l’Iran sur le dossier nucléaire. Comme l’ont exprimé hier les services de la Haute représentante, les contacts sont en cours et des propositions de date et de lieu ont été faites à l’Iran. Nous attendons avec nos partenaires du groupe E3+3 une réponse rapide des Iraniens.

Le plus important, c’est surtout que l’Iran respecte pleinement et sans plus tarder ses obligations internationales et interrompe ses activités sensibles dénoncées par la communauté internationale, le Conseil de sécurité et le Conseil des gouverneurs de l’AIEA.

S’agissant de votre troisième question concernant l’AIEA, nous souhaitons naturellement que l’Iran accepte enfin de conclure avec l’Agence l’accord sur l’"approche structurée", qui est en discussion depuis de très longs mois maintenant. Mais nous attendons de sa part des gestes concrets, au-delà des déclarations. Cela passe par un engagement à coopérer sans réserve avec l’AIEA, par des réponses aux questions qui lui sont posées et par un accès rapide et sans conditions aux sites et aux personnes d’intérêt qui ont été signalés par l’Agence.

Les résolutions du Conseil de sécurité et du Conseil des gouverneurs sont très claires sur les demandes qui sont faites à l’Iran. Elles doivent être concrètement et pleinement satisfaites.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014