Accès rapide :

Rencontre E3+3/Iran de Moscou - Déclaration de Laurent Fabius (18 et 19 juin 2012)

"Les Directeurs politiques du groupe des E3+3 (France, Royaume-Uni, Allemagne, Chine, Russie et Etats-Unis) se sont réunis, sous la conduite de Mme Ashton, Haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, avec une délégation iranienne à Moscou les 18 et 19 juin.

Unis autour de leur proposition faite à Bagdad les 23 et 24 mai derniers, les Six ont réaffirmé la valeur de cette offre et invité l’Iran à y répondre sans délai de façon constructive. Les Six ont également commenté les idées avancées par les Iraniens en Irak. Les réponses de l’Iran à l’offre des Six ont confirmé l’écart important entre les positions des deux parties et l’insistance de l’Iran sur la reconnaissance d’un droit à enrichir l’uranium et la levée de toutes les sanctions. Nous regrettons que l’Iran n’ait toujours pas effectué les gestes concrets que nous attendions et qui pourraient constituer une première étape vers le respect des résolutions du Conseil de sécurité et du Conseil des gouverneurs de l’AIEA.

La pression doit désormais s’accroître sur l’Iran avec la pleine application le 1er juillet par l’Union européenne de l’embargo pétrolier décidé en janvier dernier. Les sanctions continueront d’être durcies tant que l’Iran refusera de négocier sérieusement. Conformément à la double approche, la porte du dialogue reste ouverte. Une réunion d’experts, prévue le 3 juillet à Istanbul, pourrait permettre de clarifier les détails techniques des idées avancées par les deux parties. Sur cette base, nous évaluerons avec nos partenaires du groupe E3+3 les prochaines étapes du processus. Il appartient désormais à l’Iran de lever les obstacles qu’il a posés à l’approfondissement du processus relancé à Istanbul en avril 2012."


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014