Accès rapide :

Iran (Q&R- Extrait du point de presse du 2 janvier 2013)

Q - La résistance iranienne fait état de tortures en prison d’un pasteur iranien, Vervier Avanessian, qui a dû être opéré à la suite de ces sévices puis ramené à la prison d’Evine, ainsi que de l’arrestation d’un autre pasteur, Youssef Nadarkhani à Noël, déjà arrêté en 2008, condamné à mort puis libéré en septembre 2012. Avez-vous confirmation de ces faits ?

R - En ce qui concerne M. Vervier Avanessian, nous ne pouvons confirmer ces informations. Nous les vérifions actuellement.

S’agissant du pasteur Youssef Nadarkhani, qui avait été condamné en 2009 pour apostasie, la France a déjà eu l’occasion de s’exprimer à son sujet. Nous avions appelé, en 2009, les autorités iraniennes à respecter leurs obligations découlant du Pacte international sur les droits civils et politiques auquel l’Iran a librement souscrit et nous nous étions félicités, en septembre dernier, de sa libération.

Si les faits que vous mentionnez étaient confirmés, il s’agirait d’une violation des droits de l’homme. La France rappelle son attachement au respect de la liberté de religion et de conscience, en tous lieux et en toutes circonstances.


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014