Accès rapide :

Géographie et histoire

Géographie

Située en Asie du Sud-Est, l’Indonésie sépare l’Océan indien de l’Océan pacifique et de la mer de Chine méridionale. C’est le plus grand archipel du monde (1 905 000 km2, soit trois fois et demie la France). Le pays traverse trois fuseaux horaires et s’étend sur plus de 5 000 km d’est en ouest et 2 000 km du nord au sud. Des 13 000 îles qui le composent, 6 000 sont inhabitées.

L’Indonésie comprend les îles de la Sonde (Sumatra, Java, Bali, Lombok, Sumbawa, Sumba, Flores, la moitié ouest de Timor), la partie mé¬ridionale de l’île de Bornéo (Kalimantan), l’île de Célèbes (Sulawesi), l’archipel des Moluques et, depuis 1963, la Papouasie (partie ouest de l’île de Papouasie-Nouvelle-Guinée).

Chevauchant la ligne de l’équateur, l’Indonésie est une vaste zone de volcans, qui fait partie de la « ceinture de feu du Pacifique ». 70 à 80 d’entre eux sont encore en activité. L’archipel est régulièrement affecté par des éruptions, séismes, et —plus rarement— par des tsunamis (Aceh en décembre 2004). Le point culminant du pays est le Puncak Jaya (5 030 m) en Papouasie.

Le climat est principalement tropical, humide, avec une température moyenne de 28°C. La saison des pluies dure de décembre à mars et le taux d’humidité est 70 à 90 % sur les îles principales, le climat pouvant être beaucoup plus sec à l’est de l’archipel (Nusa Tenggara).

Lien sur le site conseils aux voyageurs et sur le site de l’IRASEC (Institut de recherche sur l’Asie du Sud-est contemporaine).

Histoire

- Ve - XIVe siècles - Période hindouiste et bouddhiste. Construction du sanctuaire bouddhiste de Borobudur (IXe s.). Les empires indianisés se succèdent, le dernier étant l’empire hindou Mojopahit (1292-1398).

- XIVe siècle - Les musulmans présents dans l’archipel développent l’influence de l’Islam (à partir de Java et Sumatra).

- Fin du XVe siècle - Les royaumes musulmans supplantent l’empire Mojopahit.

- A partir du XVIe siècle – Les Européens, attirés par le commerce des épices, créent divers comptoirs : portugais d’abord, suivis de tentatives anglaises définitivement abandonnées en 1824, et hollandais surtout, après une première expédition en 1596 et la fondation de la Compagnie hollandaise des Indes orientales (VOC) en 1602. Celle-ci établit sa capitale à Jakarta, baptisée Batavia.

  • XIXe siècle - Le régime colonial hollandais s’impose dans l’ensemble de l’archipel.
    1942 - Débarquement des troupes japonaises, qui met fin à l’administration néerlandaise ; l’occupation durera jusqu’en août 1945.

- 17 août 1945 - Proclamation de l’indépendance par Sukarno (fondateur du Parti National Indonésien en 1927) et Mohamed Hatta, le surlendemain de la capitulation du Japon.

- 16 décembre 1949 - Les Pays-Bas, après avoir mené plusieurs "actions de police" contre les indépendantistes, acceptent le transfert de souveraineté à la République d’Indonésie (qui ne comprend pas à l’époque la Papouasie occidentale). Sukarno devient président de la république.

- Avril 1955 – Conférence des nations asiatiques et africaines à Bandung, qui préfigure le mouvement des non-alignés.

- 1962-1965 – Conflit avec la Malaisie (Konfrontasi) sur le sort des territoires du nord de Bornéo sous domination britannique (les Etats de Sarawak et Sabah rejoindront la Malaisie, Brunei devenant en 1984 un sultanat souverain).

- 30 septembre 1965 - Après un coup d’Etat imputé aux communistes et réprimé brutalement par l’armée (plus de 500000 morts), le général Suharto, nommé commandant en chef des armées, supplante graduellement le président Sukarno.

- 1967 – L’Indonésie se joint à la Malaisie, à Singapour, aux Philippines et à la Thaïlande pour former l’ASEAN (Association des nations du sud-est asiatique).

- 27 mars 1968 - Le général Suharto devient président de la République. Il instaure un régime d’ "ordre nouveau", autoritaire et pro-américain. Le Golkar, organisation politique créée par les militaires en 1964, devient le parti dominant du système.

- 1976 - L’Indonésie annexe la partie orientale de l’île de Timor, jusqu’alors possession portugaise, et en fait sa 27e province.

- 21 mai 1998 – La crise financière qui frappe l’Asie se développe en crise sociale et politique. Celle-ci provoque la démission du président Suharto, après 32 ans de pouvoir. Le vice-président Yusuf Habibie lui succède. Rétablissement de la démocratie.

- 30 août 1999 – Les habitants de Timor Est votent massivement en faveur de leur indépendance lors d’un référendum organisé par les Nations-Unies.

- 20 octobre 1999 - Abdurrahman Wahib, fondateur du PKB (parti du réveil national), est élu président de la République par l’Assemblée consultative du peuple ; Megawati Sukarnoputri, fille du premier président d’Indonésie et dirigeante du PDIP, est élue vice-présidente.

- 23 juillet 2001 - Réuni en session spéciale, le parlement destitue le président Abdurrahman Wahid et investit la vice-présidente Megawati Sukarnoputri.

- 20 mai 2002 - Proclamation de l’indépendance de Timor Est.

- 12 octobre 2002 – Un attentat terroriste perpétré par la Jemaah Islamiyah tue 202 personnes à Bali

- Septembre 2004 – première élection du président de la République au suffrage universel, remportée par le général Susilo Bambang Yudhoyono (SBY).

- Août 2005 – Accord de paix à Aceh, qui met fin à un conflit d’une trentaine d’années entre la rébellion islamiste du GAM et le gouvernement central. La province reçoit un statut d’autonomie spécial, qui prévoit l’application de la charia.

- 2009 – le président SBY est réélu pour un second (et dernier) mandat de cinq ans.


Mise à jour : 10.03.14


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014