Accès rapide :

Géographie et histoire

Géographie

Décalage horaire : +3h30 en été, +4h30 en hiver.

Au sud de la chaîne himalayenne, l’Inde est située entre les 36ème et 8ème degrés de latitude nord. Son territoire s’étend du Nord au Sud sur 3 200 km, et d’Est en Ouest, sur 3 000 km, pour une superficie de 3 287 263 km2 (six fois la superficie de la France) et une population de 1,2 milliards d’habitants.

Le territoire indien est composé de quatre grands ensembles géographiques :

  • au Nord, la chaîne montagneuse de l’Himalaya, qui s’étend en arc de cercle sur près de 2 400 km d’Est en Ouest, avec un étagement du climat du type subtropical au type alpin ;
  • au Sud de l’Himalaya, la plaine fertile indo-gangétique, où se concentre une grande partie de la population et plusieurs grandes villes (Delhi, Calcutta), avec un climat tropical à l’Est et un climat plus continental à l’Ouest, tous deux soumis à la mousson du golfe du Bengale ;
  • plus au Sud, le plateau aride du Deccan, avec quelques grandes villes (Bangalore, Hyderabad) ;
  • les étroites plaines côtières à l’Ouest et à l’Est, séparées du Deccan par des chaînes de montagne (Ghâts occidentaux et Ghâts orientaux), au climat tropical de mousson et où se concentre également une grande partie de la population avec les deux grandes villes de Bombay et Chennai (Madras).

Histoire

L’Inde devient indépendante le 15 août 1947. La partition des anciennes colonies britanniques donne lieu à des émeutes conduisant à la mort de 300 000 à 500 000 personnes et à de vastes mouvements de population (de 10 à 15 millions). La République indienne est proclamée le 26 janvier 1950. De 1952 à 1964, le Parti du Congrès, sous l’égide du Premier ministre Jawaharlal Nehru, domine la vie politique et entame un vaste programme de réformes économiques et sociales, inspirées des économies planifiées.

Le 19 janvier 1966, Indira Gandhi, la fille de J. Nehru, devient Premier ministre. Après son assassinat en 1984 dans le contexte des tensions communautaires avec les Sikhs, son fils Rajiv Gandhi devient Premier Ministre (1984-1989). Pendant toutes ces années, la politique étrangère de l’Inde est marquée par le Mouvement des non-alignés (fondé par Nehru), une grande proximité avec l’URSS, mais aussi par des conflits avec ses voisins (Chine en 1962 ; Pakistan en 1947, 1965 et 1971 avec le soutien à l’indépendance du Bangladesh). Pendant cette période, l’Inde, qui n’est pas partie au TNP, se dote aussi de l’arme nucléaire (premier essai en 1974).

Au cours des années 1990, l’Inde entame une série de réformes économiques libérales et s’ouvre dans la mondialisation. A partir de 1996, le BJP, parti nationaliste hindou, progresse au détriment du Congrès. Il remporte les élections législatives en 1998 et A.B. Vajpayee devient Premier ministre. En 2000, le pays dépasse le milliard d’habitants et connaît une croissance soutenue tout au long des années 2000. En 2004, la coalition menée par le Parti du Congrès de Sonia Gandhi remporte les élections. Manmohan Singh est nommé Premier ministre. Le 22 mai 2009, le Congrès remporte les élections une nouvelle fois et Manmohan Singh est reconduit dans ses fonctions. A l’issue des élections législatives qui se sont déroulées du 7 avril au 12 mai 2014, le candidat du BJP, Narendra Modi, a été élu Premier ministre

Mise à jour : 23.10.14


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014