Accès rapide :

Géographie et histoire

Géographie

Situé au cœur du triangle polynésien, à l’ouest de la Polynésie française et à mi-chemin entre Hawaï et la Nouvelle-Zélande, l’archipel des Iles Cook rassemble quinze îles qui lui confèrent une zone économique exclusive (ZEE) de près de 2 millions de km².

Les îles se subdivisent en deux ensembles géographiques distincts : un groupe méridional de huit îles dont la plupart sont d’origine volcanique et un groupe septentrional de sept atolls coralliens. La population est concentrée à 90 % dans le groupe méridional, essentiellement sur l’île de Rarotonga où se situe la capitale du pays, Avarua.


Histoire

Les Iles Cook ont été progressivement peuplées à partir du VIIIème siècle par des communautés originaires de Polynésie et des Iles Samoa. Jusqu’à l’arrivée des premiers Européens, chaque île était une entité politique autonome dirigée par des grands chefs, les Ariki.

L’Espagnol Mendana est le premier Européen à visiter les îles Cook en 1595. James Cook a parcouru les îles du sud entre 1773 et 1779. Dans les années 1820, des missionaires protestants s’installent dans les îles Cook.

Six des quinze îles de l’archipel deviennent protectorat britannique en 1888 sous le nom d’Iles Cook. Le premier résident britannique y établit un gouvernement fédéral avec comme chef d’Etat la reine Makea. L’archipel est rattaché à la Nouvelle-Zélande en 1901 jusqu’à son accession au statut d’Etat en libre-association que lui accorde la Nouvelle-Zélande en 1965 suite à un référendum.

Albert Henry, un syndicaliste du port d’Auckland originaire des îles Cook, est le père de l’indépendance du pays. Ses combats en faveur d’une hausse des salaires et pour l’obtention d’une représentation des Cookiens sur leur propre territoire sont à l’origine de l’indépendance du pays. Il dirige pendant une quinzaine d’années le parti des îles Cook qui domine la politique post-coloniale de l’archipel.

Suivant l’accord de libre-association, la Nouvelle-Zélande exerce certaines prérogatives régaliennes, notamment en ce qui concerne la politique étrangère et la défense. L’émigration des travailleurs qualifiés vers la Nouvelle-Zélande et un déficit budgétaire important sont les deux problèmes récurrents auxquels sont, aujourd’hui, confrontées les Iles Cook.


Mise à jour : 06.03.14


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014